« CASEMATE », vous connaissez ?

Des magazines BD, il y en a plus d’un, mais jusqu’au mois dernier CASEMATE avait échappé à mon radar alors qu’il existe depuis 2008 !
Pas croisé en médiathèque (sauf tout récemment où j’ai constaté qu’une des médiathèques que je fréquente venait de s’y abonner), ni en kiosque où il est pourtant distribué (enfin ça dépend des maisons de la presse : près de chez moi, elle ne connaissait pas, alors que celle de mon futur lieu de résidence (ultime déménagement programmé pour fin septembre !), si).
Bref, si je vous en parle aujourd’hui, c’est que le numéro de ce mois de mai consacre un superbe et copieux supplément de 32 pages à Emmanuel LEPAGE, qui ravira tous les amatrices et amateurs de ce talentueux dessinateur (et offrira aux autres une occasion de le découvrir).

Le 9 mai paraîtra en effet aux éditions Daniel Maghen « Les voyages de Jules », suite et fin sous forme d’album épistolaire d’un périple commencé avec « Les Voyages d’Anna » (2005) et poursuivi avec « Les Voyages d’Ulysse » (2016).
Emmanuel Lepage, bien connu pour ses reportages (« Un printemps à Tchernobyl », « La lune est blanche », pour ne citer qu’eux), n’a pas que cette corde à son arc, il suffit de regarder sa bibliographie pour s’en convaincre. Dans « Ar-men », si on s’en tient à sa publication la plus récente, il mêlait des éléments de fiction à l’histoire de la naissance d’un phare et la série des « Voyages » s’inscrit résolument dans une trame romanesque… qui ne me convainc pas toujours, je dois l’avouer (même si « Les Voyages d’Ulysse » m’a plu et fait partie des plus belles BD de ma bibliothèque).

L’interview figurant dans le supplément permet de comprendre la genèse de ces Voyages, avec les différents intervenants qui ont, en plus du dessinateur, participé à leur réalisation : Sophie Michel pour la partie écriture et le dessinateur René Follet pour l’œuvre du peintre Ammôn. Exposer la façon dont ces albums ont été conçus, le « travail d’équilibriste » dont ils sont issus, m’a paru éclairant, justifiant l’impression que j’avais eue à la lecture du deuxième volet d’une cohérence, certes, mais un peu limite, ça passait tout juste.
Cette interview est complétée par 20 pages inédites de planches des « Voyages de Jules », toutes accompagnées d’un commentaire d’Emmanuel Lepage. Les planches commentées jointes à l’interview de l’auteur sont la marque de fabrique de CASEMATE (cf. le nom que le magazine s’est choisi) : elles le distinguent de ses confrères et sont à mon sens une réelle valeur ajoutée pour l’amateur de bandes dessinées, qui apprécie bien sûr de lire des planches en avant-première mais est toujours curieux de connaître les raisons des choix effectués par le ou les auteurs, tant pour la forme que pour le fond.
Enfin, pour en finir avec ce supplément Lepage, sachez qu’une partie distincte de l’interview est consacrée au travail d’enquête de fond que l’auteur a entrepris depuis des années et veut maintenant mener à son terme : il a pour objectif d’évoquer la vie que ses parents (encore là pour en parler) avaient autrefois décidé de mener au sein d’une communauté de chrétiens de gauche (l’auteur y a donc vécu lorsqu’il était jeune).

Sur le site de la revue, vous pouvez feuilleter le magazine (ici pour le numéro de mai dont je viens de vous parler et ici pour avril, où il y avait entre autres Enki Bilal pour le tome 2 de « Bug » mais aussi une interview de Posy Simmonds et des planches commentées de « Cassandra Darke »), dans une dimension réduite (ben oui, c’est pas pour le lire gratuitement en ligne ^^) mais suffisante pour vous rendre compte de ce à quoi il ressemble.

Et vous, y-a-t’il d’autres magazines BD qui vous font parfois de l’œil ?

Rendez-vous aujourd’hui chez Stephie !

17 commentaires sur “« CASEMATE », vous connaissez ?

Ajouter un commentaire

  1. Encore un déménagement !!!
    Je ne connais pas cette revue mais je suis certaine que ce numéro m’intéresserait. Le seul magazine consacré à la BD que je lis de temps en temps est Topo. Je sais que ma médiathèque ets également abonnée à La revue dessinée.

    J'aime

    1. C’est le déménagement dont je t’avais parlé (on sera voisines) 🙂 !
      Déjà aperçu Topo (mais je n’ai pas l’âge du public ciblé) et La Revue Dessinée, c’est vraiment très bien pour les reportages (il y a aussi une version jeunesse qui pourrait intéresser ton public collégien, mais ça fait peut-être double emploi avec Topo).

      Aimé par 1 personne

      1. Une version jeunesse de Topo ? Je n’ai pas abonné le collège à Topo car c’est plutôt pour un public lycéen mais s’il existe quelque chose pour le niveau collège, ça m’intéresse.
        Sinon, pour le déménagement, on aura peut-être l’occasion de se croiser plus souvent !

        J'aime

  2. Je ne connaissais pas, et moi qui vient d’avoir un coup de coeur pour Lepage, je vais dès demain l’acheter en espérant que ma maison de presse le distribue.

    J'aime

  3. Encore un changement de région ? Je ne connais pas cette revue, ce qui n’a rien d’étonnant, je ne suis pas assez fan de BD ; je vais quand même jeter un oeil dans mes biblis. (Hors-sujet, as-tu l’intention de lire « les furtifs » de Damasio ?).

    J'aime

    1. Non, pas de changement de région, je reste dans le sud-ouest mais je « descends » encore un peu plus !
      Pour le Damasio, OUI 🙂 je vais lire « Les furtifs » ! J’attends qu’il sorte en version numérique (c’était prévu pour le 25 avril et c’est reporté au 3 mai, je suis l’affaire 😉 ). Peut-être un Pavé de l’été (il a largement le nombre de pages) !

      J'aime

      1. Je l’ai écouté hier à la radio, sur France-Culture je crois. Je l’ai trouvé passionnant. J’ai pensé au pavé de l’été oui, mais j’attends ton avis 🙂

        J'aime

Un commentaire ? N'hésitez pas !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :