« Heimat », Nora KRUG

Chez Nora Krug, la culpabilité d’être née allemande, dans les années 70, porteuse du poids de la Shoah, est un sentiment prégnant dont même son expatriation aux États-Unis et son mariage avec un juif ne parviennent pas à la délester. Attachée à elle, il y a la nécessité de savoir si oui ou non les... Lire la Suite →

« Olympe de Gouges », CATEL & BOCQUET

Parce que j’étais en train de lire « Le dernier bain », de Gwenaële Robert, qui raconte avec brio quelques jours de juillet 1793 autour de l’assassinat de Marat, j’ai enfin emprunté cette brique BD que j’avais déjà croisée bien souvent : plongée comme je l’étais dans la période révolutionnaire, j’étais disposée à continuer (comme... Lire la Suite →

« Moi en double », NAVIE et Audrey Lainé

Agée d’une petite trentaine d’années, Navie (scénariste de l’album « Collaboration horizontale ») pèse 133 kgs pour 1,54 m. « Obésité morbide », lui diagnostique son médecin traitant. Mais elle ne se sent pas malade, ses analyses sont bonnes, non ? La prise de conscience de l’urgence qu’il y a à faire quelque chose vient... Lire la Suite →

« Les grands espaces », Catherine MEURISSE

Dans cette jolie BD autobiographique, Catherine Meurisse nous emmène parcourir les chemins de son enfance dans le Poitou, dans les années 80 : ses parents avaient décidé de quitter la ville pour s’installer à la campagne et y élever leurs enfants, dans une vieille ferme à retaper, au milieu d’un terrain nu où tout était à... Lire la Suite →

« Une apparition », Sophie FONTANEL

« Il y a un découragement à se teindre. Enfin, je veux dire, à cacher continuellement ce qu’on est. A la fin, on n’en peut plus. » Pour Sophie Fontanel, cette fin arrive à 53 ans et elle décide de laisser ses cheveux blancs prendre possession du terrain. C’est cette « apparition » qu’elle chronique... Lire la Suite →

« De sang-froid », Truman CAPOTE

A peine avais-je commencé la lecture de « De sang-froid » que c’est l’adjectif remarquable qui m’est venu à l’esprit (j’étais saisie par la qualité de l’écriture) et cette première impression ne s’est pas démentie tout au long de ma lecture : j’ai rarement lu une œuvre qui m’a autant impressionnée, tant sur le fond... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑