« La Lune est blanche », François et Emmanuel LEPAGE

lune est blanchePrésentation de l’éditeur :
En 2011, l’Institut polaire français invite François et Emmanuel Lepage à rendre compte, dans un livre mêlant bande dessinée et photos, d’une mission scientifique sur la base française antarctique Dumont d’Urville, en Terre-Adélie.
En outre, il leur propose de participer, comme chauffeurs, au raid de ravitaillement de la base Concordia, située au cœur du continent antarctique, à 1200 km de Dumont d’Urville !
Le Raid, comme on l’appelle, est LA grande aventure polaire !
Pour les deux frères, ce serait l’aventure de leur vie…
Mais rien ne se passera comme prévu !

Rien ne s’est non plus passé comme prévu pour moi, avec ce gros album dont je pensais qu’il m’emballerait mais qui me laisse une impression en demi-teinte.

Cette fois encore, j’ai été séduite par le dessin d’Emmanuel Lepage, que du positif de ce côté-là, il a l’art d’offrir à son lecteur des planches magnifiques. J’ai beaucoup apprécié, aussi, les pages superbes et passionnantes dans lesquelles il évoque les expéditions qui ont marqué l’histoire de la découverte du Pôle sud. Elles viennent en contrepoint du récit qu’il nous fait de la préparation à l’expédition puis du voyage sur l’Astrolabe (surnommé à juste titre le gastrolabe), un voyage qui traîne un peu en longueur puisque le bateau se trouve coincé dans les glaces.
La pénible période d’incertitude qui avait précédé le départ, différé, se prolonge ensuite une fois à bord, car la participation des frères Lepage au Raid est remise en question. Comme dans « Un printemps à Tchernobyl », Emmanuel Lepage s’implique personnellement dans sa narration et nous fait partager ce qu’il ressent. Mais les états d’âme d’Emmanuel-le-dessinateur-embarqué-qui-se-demande-si-oui-ou-non-il-pourra-participer-au-fameux-Raid m’ont laissée indifférente (pour ne pas dire qu’ils ont fini par m’agacer). Surtout que, faute d’être particulièrement attirée par les gros engins qui se déplacent à la queue leu leu sur la neige à l’aide de tonnes de gasoil, j’avoue n’éprouver aucune fascination pour l’ « aventure » que représente le Raid : j’ai trop lu Jack London ou, plus près de nous, Nicolas Vanier, pour ne pas préférer les chiens de traîneau aux gros moteurs polluants, bref, le Raid ne me fait pas (du tout) rêver.
Une partie de la thématique de l’album ne m’a donc pas plus intéressée que cela, d’autant que les pages consacrées au Raid le sont au détriment de celles qui auraient dû l’être à la vie dans la station de Dumont d’Urville, où les frères Lepage ne séjourneront finalement pas.

Second bémol : la place accordée à la photographie, domaine de François Lepage. Je n’ai pas le courage de me lancer dans des statistiques pour évaluer le pourcentage d’espace qui lui a été octroyé (elles seraient en outre faussées car il y a un petit cahier composé essentiellement de photos à la fin de l’ouvrage, portant sur la vie dans la station Concordia), mais je l’ai trouvé réduit, en tout cas en deçà de ce à quoi je m’attendais. Et c’est d’autant plus dommage que les photos de François Lepage, toujours très réussies, complètent utilement la vision que le dessin d’Emmanuel Lepage nous offre de cet environnement extraordinaire.

Malgré ces réserves (que j’ai pointées car l’album fait l’objet de critiques très positives et je pense que mon attente s’en est ressentie), « La Lune est blanche » est sans conteste un document de qualité, tant par son graphisme impressionnant que par les éléments intéressants qu’il fournit au lecteur sur cette zone géographique et les recherches qui y sont menées, par des hommes et des femmes qu’on est heureux de pouvoir rencontrer.

J'ai bien aimé !« La Lune est blanche », François et Emmanuel LEPAGE
Editions Futuropolis (256 p)
Paru en octobre 2014

Un peu de frustration  aussi chez Alfie’s mec.
Les avis (enthousiastes) de : Marilyne, Mo’, aproposdelivres

16 commentaires sur “« La Lune est blanche », François et Emmanuel LEPAGE

Ajouter un commentaire

  1. beau billet, je vois que les dessins me plairaient mais ça ne suffit pas pour que j’achète une BD, car j’en lis tr_ès peu, autant que ce soit celles qui enthousiasme les blogueuses!

    1. Celle-ci, je t’avoue que j’étais contente de ne pas l’avoir achetée (j’achète beaucoup plus facilement des BD que des romans car au moins je me dis que, contrairement à ceux-ci, je les relirai, ne serait-ce que pour savourer tranquillement le graphisme). J’ai eu la chance de pouvoir l’emprunter en bibliothèque (sans même l’avoir réservée).

  2. Celle-ci ne sera sans doute pas ma priorité, mais elle pourrait m’intéresser parce que j’ai en ce moment très envie de bd documentaires ou de reportages. Tu en aurais une à me recommander ?

    1. Ce n’est pas mon genre de prédilection (pour moi, BD = aventures/fiction), même si j’y fais des incursions occasionnelles. Je te recommande très vivement une revue dont tu as sans doute déjà entendu parler, qui a pour but, justement, de livrer des reportages sous forme de bandes dessinées : « La Revue Dessinée » (trimestrielle, disponible en édition papier ou en version numérique pour Ipad), dans laquelle tu trouveras d’excellents reportages.

  3. Je le prendrai quand même à la bibliothèque, pour le graphisme d’Emmanuel Lepage. Je ne suis pas fan non plus des engins motorisés, mais on verrra bien si j’accroche ou pas.

  4. Oh zut …. tu fais refroidir mon enthousiasme, j’avais aussi tellement envie de le lire … je pense que je le lirai quand même, j’aime tellement les illustrations 😉

  5. C’est vrai que l’album est fourni ! Je te comprends pour le Raid, ce n’est pas non plus la partie que j’ai préféré, comme toi, je me suis passionnée pour l’histoire du Pôle Nord sur ce dessin superbe. Quant aux photographies, je suis d’accord, bien que signé par les deux frères, cet album est clairement pour moi celui d’Emmanuel Lepage.

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :