« La forêt sombre », Liu Cixin

AVERTISSEMENT (SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE TOME PRECEDENT) : ce livre, deuxième tome d’une trilogie, reprend là où s’achevait « Le problème à trois corps », donc la fin de ce premier volet est révélée dans ce qui suit. Comment vivre sous la menace d’une annihilation totale quatre siècles et demi plus tard ? Voilà ce à quoi... Lire la suite →

« Le camp des autres », Thomas VINAU

Gaspard, encore un enfant, fuit un père qui le battait et contre lequel il s'est cette fois défendu jusqu'à la mort. Il porte à grand peine son chien blessé. De sentiers de traverse en layons cachés, il parvient au refuge de Jean-le-blanc. Plus tard, il fera la connaissance d'un bric à brac d'hommes et de femmes... Lire la suite →

« Sheppard Lee », Robert Montgomery Bird

Philadelphie, début du 19ème siècle Sheppard Lee est un gentleman farmer vivant confortablement des revenus de ses terres, dont il ne s’occupe pas personnellement car il est trop paresseux pour cela. Ne s’employant à rien, il essaie vainement de trouver quelque occupation pour ne pas s’ennuyer à longueur de temps. Son régisseur finit par le... Lire la suite →

« Demain sans toi », Baird HARPER

Un homme en attend un autre, qui doit sortir de prison ce jour-là. Mais la sortie s’avère décalée de vingt-quatre heures et le temps de la vengeance, puisque vengeance il y a, va se déporter d’autant. Celui qui doit sortir de prison, après les quatre années qu’il y a purgées, c’est Hartley. Son crime et... Lire la suite →

« Mon amie Adèle », Sarah PINBOROUGH

Louise, mère célibataire qui n’a pas, et depuis longtemps, rencontré l’âme sœur, flashe un soir dans un bar sur un bel inconnu, avec lequel elle échange un baiser prometteur. Manque de pot, elle découvre le lendemain qu'il est son nouveau patron, marié de surcroît. Louise lutte contre l’irrésistible attraction dont ils sont victimes et, parce qu’un... Lire la suite →

« Une apparition », Sophie FONTANEL

« Il y a un découragement à se teindre. Enfin, je veux dire, à cacher continuellement ce qu’on est. A la fin, on n’en peut plus. » Pour Sophie Fontanel, cette fin arrive à 53 ans et elle décide de laisser ses cheveux blancs prendre possession du terrain. C’est cette « apparition » qu’elle chronique... Lire la suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑