« Préférence Système », Ugo BIENVENU

Dans le monde de Mikki, le robot domestique d’Emy et Yves Mathon, chargé aussi de la gestation de leur bébé, la quantité de données numériques en ligne a explosé au point que des choix drastiques s’imposent pour récupérer un espace de stockage devenu insuffisant (il faut permettre à Monsieur X ou Madame Y de continuer à partager en ligne leurs photos ou vidéos de vacances !).
Un problème qu’Yves connaît bien, puisqu’il est chargé de défendre la cause de fichiers voués à l’éradication auprès de deux juges dont les décisions reposent sur un critère-couperet : combien de fois a-t-on consulté les fichiers incriminés ? En deçà d’un certain seuil, les données sont considérées comme n’intéressant plus personne et qu’importe alors l’impact, artistique ou politique, qu’elles ont pu avoir : hop, ça dégage !
Yves ne l’entend pas de cette oreille et, progressivement, il s’est approprié des copies de fichiers condamnés, comme ce film, « 2001, odyssée de l’espace » , et les a cachés dans la mémoire de Mikki. Emy, de son côté, si elle est prompte à critiquer à titre professionnel un système réduisant sa liberté de création, ne supporte pas qu’Yves se mette ainsi en danger : on a déjà vu disparaître des gens ayant agi comme lui …

Ainsi commence « Préférence Système » , album repéré depuis sa parution et objet de critiques très positives, mais je n’étais pas allée plus loin, retenue par un graphisme qui ne me convainquait pas. Erreur ! Car en réalité il sert parfaitement le propos et je l’ai finalement trouvé autant à mon goût que la BD.
Sur un thème qui rappelle un peu « Fahrenheit 451 » , avec une élimination culturelle moins spectaculaire mais tout aussi effective, « Préférence Système » s’avère un thriller SF passionnant, qui pose avec beaucoup de sensibilité la question de la transmission, en la liant à celle de l’attachement. Traversé par un beau souffle poétique, il laisse à son lecteur l’empreinte forte des œuvres qu’on n’oublie pas.

Rendez-vous aujourd’hui chez Moka !

« Préférence Système » , Ugo BIENVENU
éditions Denoël Graphic (162 p)
paru en octobre 2019

D’autres avis positifs chez : Jérôme, PatiVore et Noukette.

36 commentaires sur “« Préférence Système », Ugo BIENVENU

Ajouter un commentaire

  1. J’allais le passer pour cause de graphisme qui ne me plaît mais alors pas du tout, mais manifestement, ce serait une erreur. d’autant que les thèmes sont passionnants (et d’actualité pour moi qui suis en plein tri d’affaires en ce moment!)

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai parfois des a priori sur le graphisme qui me tiennent éloignée d’un album et ça vole en éclats à la lecture (enfin, pas systématiquement, ça dépend du contenu, c’est sûr) et c’est ce qui s’est passé ici.

      Aimé par 1 personne

Un commentaire ? N'hésitez pas !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :