« Olympe de Gouges », CATEL & BOCQUET

Parce que j’étais en train de lire « Le dernier bain », de Gwenaële Robert, qui raconte avec brio quelques jours de juillet 1793 autour de l’assassinat de Marat, j’ai enfin emprunté cette brique BD que j’avais déjà croisée bien souvent : plongée comme je l’étais dans la période révolutionnaire, j’étais disposée à continuer (comme quoi, quand on attend le bon moment, il finit toujours par venir) !

Le graphisme ne m’a pas davantage séduite en cours de lecture qu’il ne m’avait attirée en feuilletant l’album mais je m’y suis faite sans problème : c’est clair et efficace et tout ce qui concerne les lieux et leurs ambiances est bien rendu, avec un dessin davantage fouillé que celui des personnages, dont les traits sont cependant très expressifs.
En 406 pages (suivies d’une chronologie détaillée et de toute une série de notices biographiques sur les personnages croisés au fil du récit), on a un bon aperçu de la vie d’Olympe de Gouges, femme déterminée et de convictions, à une époque où il n’était pas facile pour une femme de les afficher, connue en particulier pour ses positions anti-esclavagistes et sa Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, et qui fut guillotinée à l’âge de 45 ans.
Cette BD-pavé se lit facilement et conviendra à tous ceux qui, comme moi, sont curieux de découvrir le personnage de manière plus vivante qu’en lisant un article d’encyclopédie, mais sans vouloir pour autant se plonger dans une biographie.

« Olympe de Gouges », Catel & Bocquet
Editons Casterman écritures (486 p)
Paru en 2012

Rendez-vous aujourd’hui chez Moka !

24 commentaires sur “« Olympe de Gouges », CATEL & BOCQUET

Ajouter un commentaire

  1. Cela fait plusieurs mercredis que je le vois passer, et à chaque fois je me dis qu’il faut que je le lise, d’autant plus que je l’ai à portée de main (à la maison !)… Mais je manque de temps…

    J'aime

  2. Sur mon étagère des indispensables et des femmes à se rappeler pour continuer leur lancée, se souvenir de qui elle était et des premières pierres qu’elles nous ont laissées.

    Aimé par 1 personne

  3. Je n’ai absolument aucune excuse… Il est à la bibliothèque, c’est une collection que j’aime beaucoup et le personnage m’intéresse ! Alors pourquoi je ne l’ai pas encore lu ? Peut-être parce que les journées ne font « que » 24h… 😉

    Aimé par 1 personne

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :