« Une histoire naturelle des dragons – Mémoires, par Lady Trent , tome 1 », Marie BRENNAN

brennan_vol1.indd« Une histoire naturelle des dragons », c’est le titre de l’ouvrage de référence que leur a consacré Sir Richard Edgeworth et que la jeune Isabelle Camherst connaît sur le bout des doigts, tant elle développe une passion pour ces créatures d’exception. Bien des années plus tard, celle qui est maintenant une vieille dame célèbre, connue sous le nom de Lady Trent, s’attelle à la rédaction de ses mémoires, dont ce volume est le premier tome. Le lecteur y découvrira une enfant puis une adolescente rétive aux usages qui convenaient à son rang et à son sexe, préférant se consacrer à l’étude des lucions, insectes ressemblant à des dragons miniatures et qu’elle collectionne. Viendra pourtant, dès seize ans, le moment où elle se verra contrainte de penser au mariage … la première des nombreuses aventures qui l’attendent !

Ce premier tome des Mémoires de Lady Trent (qui n’oblige pas à lire sa suite, il a une fin en bonne et due forme) se lit avec plaisir. Le monde imaginaire qu’a créé Marie Trennan ressemble à l’Angleterre victorienne … avec des dragons en plus, mais ce sont là les seules créatures fantastiques présentes dans ces pages, on n’est pas dans un roman de fantasy avec gnomes, elfes etc.. La jeune Isabelle est dotée d’un tempérament volontaire et indépendant : une telle modernité d’esprit, en décalage par rapport aux mœurs de son temps, ne lui rend pas la vie facile. Si on pourra, à plusieurs reprises, lui reprocher un certain manque de discernement dans les actions qu’elle entreprend, n’oublions pas qu’elle est encore toute jeune et fort inexpérimentée. Il reste que la demoiselle est vive et attachante, tout en ne manquant pas d’humour (son moi plus âgé non plus). Son enthousiasme pour les dragons est communicatif au point que j’ai regretté que, tout compte fait, on n’en apprenne pas tant que cela à leur sujet (mais il y a encore quatre tomes à venir). Il n’empêche que, grâce à eux, nous suivons les pas de notre héroïne bien loin de son pays d’origine, dans le cadre d’un voyage où les péripéties ne manqueront pas !

Le récit est dépaysant et bien mené, porté par une écriture de qualité (la traduction est de Sylvie Denis, une référence en la matière) et agrémenté de quelques belles illustrations (j’ai lu le livre en numérique, mais j’ai aperçu et apprécié en librairie l’objet dans sa version papier). Un bon moment de lecture.

Extrait :

C’est … C’est comme s’il y avait un dragon femelle en moi. Je ne sais pas quelle taille elle a ; il se peut qu’elle soit encore en train de grandir. Mais elle a des ailes, et de la force et … et je ne peux pas la garder en cage. Elle en mourrait. J’en mourrais. Je sais que ce n’est pas humble de parler ainsi, mais aussi que je suis capable de plus que ce que la vie dans les Scirland m’autorise. Les femmes peuvent étudier la théologie, ou la littérature, mais rien d’aussi brut [que les dragons ]. C’est pourtant ce que je veux. Même si c’est difficile, même si c’est dangereux. Je m’en moque. J’ai besoin de savoir où mes ailes peuvent m’emporter.

J'ai bien aimé !« Une histoire naturelle des dragons – Mémoires, par Lady Trent – tome 1 », Marie BRENNANDéfiSFFFPetitMle
titre original A Natural History of Dragons (2013)
traduit de l’anglais par Sylvie Denis
éditions de l’Atalante (349 p)
paru en mars 2016

Les avis de : SBM, Lune, TashaElbakin, Xapur …

5 commentaires sur “« Une histoire naturelle des dragons – Mémoires, par Lady Trent , tome 1 », Marie BRENNAN

Ajouter un commentaire

    1. OK, prof 🙂 ! Pour moi (pas spécialiste en la matière), on était dans le fantastique, mais ma fille cadette m’a fait un topo sur la question donc, oui, on est dans la fantasy, j’ai rectifié mon billet en conséquence.

  1. Quand j’ai croisé le livre en librairie, je m’attendais à un livre illustré. Puis j’ai appris que c’était le premier d’une saga. C’était mal parti… Puis j’ai lu les avis des blogopotes et je suis maintenant intriguée 🙂

    1. Je te comprends, je l’étais aussi ! Pour moi, ce n’est pas une lecture indispensable (mais si on ne lisait que les romans indispensables 😉 ) mais j’ai bien aimé et je pense poursuivre ma découverte des aventures de la miss (pas encore une vieille dame, il lui faudra quelques tomes pour y arriver).

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :