« (presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire », Stéphanie PELERIN

presque jeuneLorsque, après 8 ans de vie commune, Baptiste annonce à Ivana qu’il vaut mieux pour eux se séparer, la jeune femme tombe des nues ! Malgré son travail prenant de professeur de lettres, elle ne supporte pas cet abandon soudain et la perspective de se retrouver seule. Pour lutter contre la déprime, diverses solutions s’offrent à elle (certaines suggérées par ses vigilantes amies) : l’usage d’un sex-toy, le recours à un site de rencontres sur internet, la chasse aux kilos superflus (Weight Watchers et sport). N’écoutant que son courage, Ivana va les tester toutes !

Envie d’un livre léger sans être bête, subtilement ancré dans l’air du temps et parsemé de petites notations pleines d’humour ? Ce premier roman de Stéphanie Pélerin est pour vous ! Parce qu’on a toutes en nous quelque chose d’Irvana, il vous sera difficile de rester insensible au sort de cette trentenaire inconsciente de son charme naturel, spirituelle et attachante.
J’ai adoré la présentation des profs d’EPS du lycée où Irvana enseigne mais aussi, en moins futile mais toujours aussi piquant, ce qui a trait aux élèves et à leurs réactions en cours (et quand on sait que l’héroïne exerce le même métier que son auteur, on se dit que ça sent le vécu !).
Le récit se décline sur le mode de la comédie romantique moderne, assaisonnée d’un zeste de sexe, sans jamais négliger la psychologie de son personnage principal. Irvana porte sur elle-même un regard critique et clairvoyant, autant que sur les chemins qu’elle emprunte (même si elle ne le fait parfois qu’après coup, sans vouloir faire de mauvais jeu de mots !). Les relations entre les sexes sont envisagées sans tabou ni manichéisme (je pense à certaines remarques sur la vie de couple vs la vie de célibataire). Et les pages renferment aussi une jolie déclaration d’amour à la ville de Nice, où notre auteur a ses racines.
Bref, un petit roman réussi !

N.B : J’ai lu ce roman parce j’ai déjà pu apprécier l’écriture de Stéphanie Pélerin au travers des textes qu’elle publie sur son blog, que je suis depuis plusieurs années.

J'ai bien aimé !« (presque) jeune, (presque) jolie et (de nouveau) célibataire », Stéphanie PELERIN
éditions Mazarine (208 p)
paru en juin 2016
lu en numérique via NetGalley

L’avis de Noukette, qui vous renverra vers de nombreux autres.

11 commentaires sur “« (presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire », Stéphanie PELERIN

Ajouter un commentaire

  1. Roman absent au centre culturel leclerc (20 km de chez moi) et la grosse librairie de tours (75 km de chez moi) et au super U du coin (si, parfois j’y trouve des livres)

  2. Il est sur ma pile à lire. Peut-être une lecture rafraîchissante pour cet été (ah, la couverture!), mais j’ai tellement de retard…

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :