« Tu sais qui », Jakub SZAMALEK

Varsovie – de nos jours
Julita Wojcicka, jeune journaliste dont ses professeurs avaient repéré le potentiel, n’a réussi à trouver du boulot que dans un tabloïd, Meganews : elle y est cantonnée aux posts à sensation qui génèrent des clics, véritables machines à sous indispensables à la survie du journal.
A l’affût d’un scoop qui lui permettrait de faire ses preuves, elle en vient à s’intéresser d’un peu trop près à l’accident de voiture qui a mis fin aux jours de Ryszard Buczek, alias Monsieur Pistache, ancien animateur vedette d’une émission pour enfants. Et n’écoutant pas le message de mise en demeure qu’elle reçoit à ce sujet, elle voit soudain sa vie voler en éclats !
Mais, au lieu d’abandonner ses recherches, Julita, maintenant isolée, décide de les poursuivre malgré tout, en se méfiant dorénavant de tout appareil connecté …

« Tu sais qui » nous immerge dans la Pologne actuelle, ou du moins dans sa capitale, que l’auteur ne perd pas une occasion de nous décrire, à coup de petites notations insérées dans le récit… qui ne trouveraient sûrement pas leur place dans un dépliant touristique car elles ne présentent pas la ville sous un jour très attractif ! On a un aperçu de la Pologne actuelle et de ses habitudes (alimentaires, par exemple) et l’intrigue habilement menée nous permet donc aussi de voyager.

Arrivé au tiers du récit, le lecteur n’a absolument aucune idée de ce qui aurait bien pu être la cause de l’assassinat de Monsieur Pistache. Il a noté que certain procureur semble s’intéresser à lui, voit un policier détecter une anomalie dans la carcasse de la voiture et suit un curé aller faire sa dialyse, en se demandant quels liens tous ces éléments ont avec l’affaire. Bref, le brouillard au sein duquel doit évoluer notre journaliste est bien opaque et le lecteur, intrigué et un peu inquiet pour notre héroïne, enchevêtrée dans une toile menaçante, se demande où tout cela va pouvoir le(s) mener.

Julita est une jeune femme dynamique et battante. Ses fonctions au sein de Meganews nous permettent d’appréhender de l’intérieur le fonctionnement de ces machines à clics et à sous que sont les tabloïds polonais sur internet. J’ai trouvé qu’elle manquait, spontanément, un peu de vigilance en matière informatique, mais cet aspect du roman, clairement explicité (sans lourdeur cependant) permettra à des lecteurs mal informés d’ouvrir en même temps qu’elle les yeux sur la question.
Mal payée et vivant de ce fait dans une chambre de l’appartement de sa sœur (aisée), qui a deux enfants, Julita appartient à la jeunesse polonaise diplômée mais ne trouvant pas de travail à la hauteur de ses compétences, comme Leon Nowinski, qui fut témoin de l’accident de Monsieur Pistache, dessinateur de publicités bas de gamme après être sorti des Beaux-Arts avec les félicitations du jury.

Les réfractaires à l’informatique tiqueront peut-être lors des passages techniques explicatifs, mais ils sont peu nombreux et nécessaires pour comprendre ce qui se joue et sensibiliser tout un chacun aux risques d’accès aux données stockées sur nos ordinateurs dès lors que nous fréquentons internet : quelques notions dans ce domaine ne peuvent pas nuire.

Bien mené, le roman possède une fin en bonne et due forme, avec même un épilogue. Au terme de celui-ci, une ultime question ouverte est posée (notons qu’elle amène à revoir les derniers développements du roman sous un angle intéressant) : elle fera vraisemblablement le lien avec le deuxième tome de cette « Trilogie du dark net », déjà parue en polonais, mais en attendant de la voir éventuellement traduite en français, ce premier volet se suffit à lui-même.

« Tu sais qui » plonge son héroïne, jeune journaliste pugnace, dans les profondeurs glauques du dark net. Du suspense en mode cybercriminalité, avec en toile de fond une Varsovie aux couleurs moroses, qui semble emblématique de la Pologne actuelle : voilà au moins deux bonnes raisons d’aller découvrir ce polar original !

« Tu sais qui », Jakub SZAMALEK
Titre original : Cokolwiek wybierzesz (2019)
Traduit du polonais par Kamil Barbarski
éditions Métailié – collection Noir (449 p)
paru en septembre 2022

4 commentaires sur “« Tu sais qui », Jakub SZAMALEK

Ajouter un commentaire

Un commentaire ? N'hésitez pas !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :