Retour sur mes autres lectures de ces derniers mois (1/2)

Grosse paresse blogueuse pendant ces derniers mois de 2021, même si quelques-unes de mes lectures ont eu droit à un billet. A titre de rattrapage, voici donc, en les reprenant dans leur ordre d’apparition (facile à retrouver puisque je les enregistre au moins sur Babelio, avec la date à laquelle je les ai finis), un aperçu des autres romans que j’ai lus durant cette période, beaucoup grâce au Prêt Numérique en Bibliothèque (PNB). Pour le détail de leur présentation, n’hésitez pas à cliquer sur le titre, qui vous renverra à leur fiche sur Babelio.

« Une falaise au bord du monde », Carl NIXON. Roman policier repéré chez Kathel. Dépaysant (Nouvelle-Zélande), un peu frustrant car il n’emmène pas son lecteur où il aimerait se rendre, mais c’est précisément ce qui en fait l’originalité et la pertinence, car la psychologie des protagonistes est très bien vue.
Lu tout début septembre et pas oublié (alors que certains polars ne font pas long feu dans mon espace-mémoire) : c’est bon signe !
PNB

« Ce que Frida m’a donné », de Rosa Maria UNDA SOUKI : l’objet-livre m’a emballée (au point que je l’ai offert à une cousine avant de l’avoir lu). Le texte, journal de bord de l’artiste lorsqu’elle arrive à Paris pour y exposer les tableaux qu’elle a peints au sujet de Frida Kahlo, n’a commencé à m’intéresser que lorsqu’il s’est extrait des considérations matérielles du début (son installation et ses diverses préoccupations du moment) pour se pencher sur la manière dont elle avait conçu ses œuvres et l’écho qu’elles pouvaient trouver avec sa propre vie.
PNB

« S’adapter », Clara DUPONT-MONOD. Coup de cœur pour ce récit profond et poignant, remarquablement écrit, alors que le thème (un enfant handicapé arrivant dans une fratrie) ne m’attirait pas. Je ne m’y suis risquée que parce que les critiques du Masque étaient (c’est rare !) unanimes à son sujet et je ne m’attendais pas à l’apprécier autant.
Première fois que je lisais l’auteure, car ses romans ne me disaient rien, mais comme je me rends compte que je suis davantage tentée ces temps-ci par le genre historique qu’elle affectionne, il est probable que je la lirai à nouveau.
PNB

« Ultramarins », Mariette NAVARRO. Coup de cœur dans la foulée du précédent pour ce petit roman dont je n’avais absolument pas entendu parler (je sais maintenant qu’il jouit d’un joli succès critique) : je me suis juste laissée tenter par la présentation de l’éditeur (et par la couverture), mais il faut dire que j’ai du mal à résister aux histoires qui ont un lien avec l’eau. La commandante d’un cargo de marchandise arrête son navire pour permettre à l’équipage de descendre se baigner, une parenthèse dont les remous feront tanguer ses certitudes. Une belle dérive poétique, dont le lecteur doit accepter qu’elle conserve sa part d’inexpliqué, aux lisières de l’étrange.
PNB

« Wonder Landes », Alexandre LABRUFFE. L’auteur, que je ne connaissais pas, était invité par ma librairie locale préférée (rencontre fort sympathique), raison pour laquelle je me suis intéressée à son dernier roman. Si l’écriture, une narration toute en fragments, m’a emballée, le récit lui-même, consacré aux frasques du frère de l’auteur, dont les troubles psychologiques auraient dû être identifiés dans sa jeunesse,  a fini par me lasser (ce qui ne m’a pas empêchée d’achever ma lecture) : j’avais l’impression d’avoir fait le tour du personnage et j’étais un peu gênée par la dimension autobiographique de l’histoire, comme si on me racontait des tas de choses personnelles alors que je n’en demandais pas tant.
PNB

« Aucune terre n’est promise », Lavie TIDHAR. Le fait que ce roman, dont je n’avais jusque-là jamais entendu parler, ait obtenu le Prix Planète SF des blogueurs, m’a amenée à le lire. Uchronie hors du commun autour d’un thème, la création de l’état d’Israël, que je n’avais jamais vu traiter dans ce cadre, il emprunte avec brio les voies des glissements possibles entre des réalités alternatives mouvantes. Les personnages, quant à eux, disposent d’un talent plus ou moins affirmé pour s’ancrer ou non dans l’une d’elles. Talentueux mais le récit n’était pas assez rythmé pour moi et j’ai traîné un peu sur cette lecture.

A SUIVRE !

16 commentaires sur “Retour sur mes autres lectures de ces derniers mois (1/2)

Ajouter un commentaire

  1. Je n’ai lu qu' »une » falaise au bord du monde. Je ne sais plus trop ce que j’en ai pensé. Assez addictif mais je n’ai pas aimé en effet la tournure qu’a pris l’histoire. J’ai l’intention de lire « S’adapter »

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai pas commenté au moment où j’ai lu ce billet, alors je le fais maintenant : c’est cool que tu aies découvert Aucune terre n’est promise grâce au prix PSF 🙂 Dommage que la sauce n’ait pas pris mais that’s life ^^

    Aimé par 1 personne

Un commentaire ? N'hésitez pas !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :