« Moi en double », NAVIE et Audrey Lainé

Agée d’une petite trentaine d’années, Navie (scénariste de l’album « Collaboration horizontale ») pèse 133 kgs pour 1,54 m. « Obésité morbide », lui diagnostique son médecin traitant. Mais elle ne se sent pas malade, ses analyses sont bonnes, non ? La prise de conscience de l’urgence qu’il y a à faire quelque chose vient ensuite, après un incident mettant en jeu son petit garçon, auquel s’ajoutent les propos d’un psychologue : « Vous portez sur vos épaules l’équivalent d’une femme de vingt ans ». D’un seul coup, elle visualise celle qu’elle appellera désormais son double, qu’elle (sup)porte et qui l’accompagne depuis si longtemps, un double cramponné à elle et dont elle va chercher à détourner l’attention lorsqu’elle entreprend de le faire disparaître, avec sport intensif et jeûnes au programme.

Mais le double, une fois anéanti, ne tarde pas à ressurgir. D’ailleurs, existait-il réellement en dehors de celle qui l’avait créé ? Ne lui permettait-il pas plutôt de se dissimuler tout ce que sa vie avait d’imparfait, ses manques qu’elle comblait la nuit, en mangeant en même temps qu’elle pleurait, alors qu’elle affichait le jour une bonne humeur à toute épreuve ?

Audrey Lainé, jouant sur la bichromie noir et rouge, notamment pour dessiner la silhouette du double, pose sur le témoignage de Navie des dessins d’une justesse époustouflante qui donnent au propos un formidable écho.
« Moi en double » fouille au cœur de l’intime (mais ne m’a jamais donné l’impression d’être voyeur, tant je me sentais impliquée dans le cheminement de la narratrice), interrogeant tour à tour l’individu et son entourage, tout au long d’un périple où rien n’est jamais gagné. Une BD témoignage qui parlera à tous ceux s’intéressant, de près ou de loin, à la relation que nous entretenons avec la nourriture et aux problèmes d’addiction.

 « Moi en double », Navie (scénario) et Audrey Lainé (dessin)
Editions Delcourt (144 pages)
Paru en septembre 2018

Rendez-vous aujourd’hui chez Stephie !

 

22 commentaires sur “« Moi en double », NAVIE et Audrey Lainé

Ajouter un commentaire

    1. Franchement, avec tout ce qu’on peut voir comme graphismes plus ou moins moches en BD, je trouve qu’il n’y a rien à reprocher au dessin d’Audrey Lainé. Mais c’est vrai que je ne disposais pas de beaucoup de planches pour le mettre en valeur, il faut que tu ailles feuilleter l’album, tu apprécieras mieux.

      J'aime

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :