« Des larmes sous la pluie », Rosa MONTERO

larmes sous la pluieQuatrième de couverture :
Etats-Unis de la Terre, 2109. Les réplicants meurent dans des crises de folie meurtrière tandis qu’une main anonyme corrige les Archives Centrales de la Terre pour réécrire l’histoire de l’humanité. Bruna Husky, une réplicante de combat solitaire, mène une enquête à la fois sur les meurtres et sur elle-même. Aux prises avec le compte à rebours de sa mort programmée, elle n’a d’alliés que des marginaux ou des aliens, les seuls encore capables de tendresse dans ce vertige paranoïaque qui emporte la société.

Rosa Montero reprend le thème des réplicants (humanoïdes créés par l’homme) tels qu’ils apparaissent dans Blade Runner, film adapté d’un roman de Philip K.Dick (le titre « Des larmes sous la pluie » est d’ailleurs une citation d’un passage du film), pour bâtir un récit solidement ancré dans un futur dont elle nous brosse un tableau détaillé et convaincant, étayé par les extraits d’archives qui nous sont fournis
Ce n’est pas la seule force de ce roman, il y a aussi son héroïne. Elle fait partie de ces êtres inoubliables et auxquels on croit dur comme fer, tant le portrait qui nous est donné de cette techno-humaine, mélange de force et de faiblesse, en proie au tragique de sa condition (les réplicants vivent 10 ans et sont ensuite terrassés par une maladie mortelle), suscite l’empathie. Quant aux autres personnages, au moins pour les principaux, ils ont un relief certain et parmi eux une petite créature improbable s’avère rudement attachante.
Malheureusement pour moi, le parti pris d’opter pour une enquête en mode classique (Bruna Husky est détective) ne m’a pas permis d’être accrochée plus que cela par cette histoire, où les investigations sont menées sur fond de soupçons de complot, avec l’aide d’un policier, rien de bien nouveau en somme. Résultat : je n’ai pas été surprise comme j’aime l’être lorsque je lis de la SF ; pour être honnête, j’aurais même pu arrêter le livre en cours de route, mais je venais de l’acheter dans sa version poche juste parue (jamais pu le trouver dans mes médiathèques) car j’avais lu beaucoup de critiques positives à son sujet.
Bref, il y a beaucoup de choses qui m’ont plu dans ce roman … mais l’intrigue ne m’a pas captivée.

J'ai bien aimé !« Des larmes sous la pluie », Rosa MONTERODéfiSFFFGMle
Titre original Lágrimas en la lluvia (2011)
Traduit de l’espagnol par Myriam Chirousse
Editions Métailié (2013)
Collection Suites (2015) – 404 pages

Les avis de : a Girl from Earth (pas plus captivée par l’intrigue que moi, mais nous sommes bien les seules), Keisha, SBM, Cuné, Jostein, Yueyin, Mrs Figg, Lhisbei, Miss Léo

34 commentaires sur “« Des larmes sous la pluie », Rosa MONTERO

Ajouter un commentaire

  1. Hé ben voilà, effectivement, nous nous retrouvons sur nos ressentis de lecture pour ce roman, c’est rassurant, et en même temps, tant mieux si d’autres y ont trouvé leur compte.:-)

  2. Le point fort de ce roman est surtout centré sur l’imagination de l’auteur à créer ce monde futuriste si pertinent avec notre monde actuel et d’y faire èvoluer une humanoïde un peu différente. Mais pour les pros de la SF, cela peut peut-étre paraître assez ordinaire.

    1. Ce qui m’a paru assez ordinaire, c’est le recours à la trame classique de l’enquête policière. Mais c’est personnel, bien sûr.

    1. Ton ordinateur a dû mettre plus de temps que d’habitude à charger l’image, un petit coup de fatigue, sans doute 😉 !
      (qui m’a permis de savoir que tu aimes ma bannière de blog, ce qui me fait très plaisir 🙂 )

    1. « L’idée ridicule … » me tente, mais ça m’agace que l’édition française ne comporte pas les photographies de l’édition originale (j’ai vu la remarque dans des billets de blogs), car ces photos font l’objet de commentaires dans le texte. Bon, comme je ne parle pas espagnol, je n’aurai pas le choix !

    1. On n’est peut-être pas dans les aspects de la SF que tu trouves rédhibitoires (space-opera, hard science …), mais je ne sais pas précisément ce qui t’éloigne du genre 🙂 .

  3. Je me souviens avoir beaucoup aimé. Mais comme je ne lis (presque ?) jamais de SF, évidemment rien n’était familier ou ‘déjà-vu’ pour moi 🙂

    1. C’est vrai que ça doit jouer un peu dans ma perception du roman, le fait que je lise davantage de SF (que je ne chronique pas systématiquement, d’ailleurs).

  4. C’est drôle, je viens de le finir ! Je suis fan de cette auteure (j’en ai lu 7 en tout !) et celui-ci m’a plu autant que les autres, je crois. En as-tu lu d’autres d’elle ?

  5. J’ai beaucoup aimé le monde développé par cet auteur. Mais je ne lis pas beaucoup de SF habituellement c’est peut-être pour cela que ça a été une bonne surprise

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :