« Animale » tome 1 : « La Malédiction de Boucle d’Or », Victor DIXEN

AnimaleAbandonnée bébé devant la porte du couvent Sainte Ursule, celle que les sœurs ont prénommée Blonde y a vécu jusqu’alors. Nous sommes en 1832 et c’est maintenant une jeune fille de dix-sept ans un tantinet languissante, dont le regard est dissimulé derrière des lunettes aux verres bleutés, car il a été depuis longtemps décidé pour sa santé qu’elle devait se tenir à l’écart de la lumière vive du soleil et des activités de plein air.
Une nuit, un vieillard inconnu réussit à lui remettre un dossier qu’il la presse de lire car il la concerne au premier chef. Blonde se plonge alors dans la longue missive que rédigea en 1814, une certaine Gabrielle de Brances, jeune femme avec laquelle elle ne tarde pas à découvrir qu’elle entretient les liens les plus étroits …

Et si le fameux conte « Boucle d’or et les trois ours » était basé sur une histoire vraie ?
C’est l’idée de départ de Victor Dixen pour ce premier tome de la série « Animale », intitulé « La Malédiction de Boucle d’or », un livre auquel je n’avais pas prêté attention à sa parution tant la couverture me paraissait d’un kitsch rédhibitoire. Mais le tome 2 vient de sortir et son titre, « La Prophétie de la Reine des neiges » a attiré mon regard (dès qu’il est question d’un conte d’Andersen, mes antennes s’agitent), si bien que j’ai rectifié le tir en voyant l’avis positif de SBM au sujet de ces deux opus.

J’ai pris grand plaisir à la lecture de ce tome 1, que j’ai dévoré en deux soirées. On y retrouve le bonheur ressenti enfant à l’écoute d’un conte, tant il est vrai que le roman pourrait très bien commencer par « Il était une fois … ». Ici, l’histoire s’adresse à de grands adolescents (ou à des adultes). Les aventures fantastiques qui vont se jouer au présent prennent leur source dans un passé dont Blonde devra assumer, dans son corps, les étranges et terribles révélations. Rien ne sera facile pour notre héroïne (et pour sa chevelure !), autour duquel le drame rôde.
Mené tambour battant, le récit voit une jeune fille contrainte soudain de changer et d’apprendre à vivre avec ce changement. Embûches et péripéties se multiplient sur son chemin, mais l’amour y trouve aussi sa place.
Un très bon moment !

J'ai beaucoup aimé !« Animale », tome 1 : « La Malédiction de Boucle d’or », Victor DIXENDéfiSFFFGMle
Editions Gallimard Jeunesse (437 p)
Paru en 2013
Grand Prix de l’Imaginaire 2014 (catégorie roman jeunesse)

10 commentaires sur “« Animale » tome 1 : « La Malédiction de Boucle d’Or », Victor DIXEN

Ajouter un commentaire

  1. Je suis perplexe .. je pense que je pourrais aimer ce genre de conte pour grands, sans en être tout-à-fait sûre. Et la couverture … je ne lui aurais accordé aucune chance.

  2. En tant que lecteurs pouvons intenter un procés pour couverture dissuasive? Quoiqu’il en soit je suis certaine que cela me plaira, je note!

    1. C’est quand même pas malin, de nous balancer des couvertures pareilles ! Et oui, je pense que ce livre a des chances de te plaire 🙂 !

  3. La couverture est horrible mais comme toi, j’avais aimé cette lecture. Je n’ai pas lu la suite mais le début de la nouvelle série de l’auteur (« Phobos ») qui appartient à un registre différent (la SF) et qui m’a davantage laissée sur ma faim …

  4. Lu et oui c’est pas mal fichu! Merci Brize.
    Ps : J’ai essuyé bon nombre de moqueries quant-à la kitchitude de la couverture ‘heu tu lis quoi là bichon?’

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :