« L’homme gribouillé », Serge LEHMAN et Frederik PEETERS

Alors que Paris continue à se noyer sous une pluie diluvienne et que son appartement a connu un dégât des eaux, Betty, à nouveau en proie à une crise d’aphasie, a dû se réfugier avec sa grande fille Clara chez sa mère, Maud. Betty est éditrice et Maud est un auteur d’histoires pour enfants renommé.
Un soir où Betty est absente et Maud endormie, Clara ouvre la porte à un inconnu à l’allure étrange : affublé d’un bec, coiffé d’un chapeau et couvert de plumes noires, il dit s’appeler Max et réclame un paquet que sa grand-mère aurait dû lui remettre. Clara va chercher Maud et la découvre inanimée dans son lit pendant que l’individu s’introduit dans les lieux. Max se fait de plus en plus menaçant face à une Clara paniquée, son apparence se transforme de manière monstrueuse et il laisse la jeune fille terrorisée après lui avoir fixé un ultimatum.

En enquêtant sur cet effrayant personnage et sa relation à Maud, Betty et Clara vont mettre au jour l’histoire secrète d’une famille où les femmes ont toujours joué un rôle déterminant, dans un monde encore hanté par d’obscures créatures …

Quel plaisir d’entrer dans une bande dessinée qui vous captive immédiatement ! L’ambiance en noir et blanc colle au propos, on a droit à des paysages à la ville ou à la campagne très réussis et les personnages sont bien caractérisés et expressifs. L’ensemble, servi par une mise en page dynamique, porte un récit dont la densité n’a rien à envier à celle d’un roman (dont il n’est pas l’adaptation, ouf, ça existe encore !) !

« L’homme gribouillé » déroule le fil de son histoire avec un art consommé du suspense et l’immersion est totale. Les personnages de Betty et Clara sont crédibles et attachants au possible, chacune avec sa personnalité affirmée (mention spéciale à l’humour de Clara) et dans la relation qu’elles entretiennent l’une à l’autre. Le récit s’inscrit résolument dans la veine fantastique, avec des monstres et des psycho-géographes cherchant à percer des secrets qui nous dépassent. Mon seul bémol sera que, lorsque je suis arrivée à sa conclusion, j’ai eu une impression de trop peu, la sensation qu’il aurait pu aller un cran au-delà dans ses tenants et aboutissants. Cette réserve mise à part, j’ai trouvé qu’on avait là un album remarquable à tous points de vue, à classer dans ce que la bande dessinée peut faire de mieux en matière de fiction.

« L’homme gribouillé », Serge LEHMAN et Frederik PEETERS
Editions Delcourt (328 p)
Paru en janvier 2018

Rendez-vous aujourd’hui chez Noukette !

 

28 commentaires sur “« L’homme gribouillé », Serge LEHMAN et Frederik PEETERS

Ajouter un commentaire

    1. Elle pourrait ^^ ! Mais pour le moment, j’ai juste demandé à ma graphiste préférée (alias Fille Aînée) de m’ajouter le 2,5 … pour quand je suis à un chouïa du 3 parts, mais que non, j’ai beau tergiverser, je ne veux pas mettre ces fameuses 3 parts de tarte (ça se mérite, puisque ça signifie une entrée directe dans « le coin des préférés » 🙂 ).

      J'aime

    1. Je comprends. Je ne l’ai pas acheté (c’est un gros album et du coup il est assez cher) mais j’ai eu la chance qu’une de mes biblis le choisisse dans ses récentes acquisitions.

      J'aime

  1. Moi qui ne suis habituellement pas fana de fantastique, j’ai été comme toi tout de suite happé par l’histoire. je te rejoins également sur le petit bémol final que je n’ai pas réussi à exprimer aussi bien que toi.

    J'aime

  2. J’ai eu ce même sentiment de trop peu (et de victoire un peu gagnée facilement). Je suis terriblement restée sur ma faim, alors qu’il y avait une base géniale, avec du fantastique et de la violence plutôt bien dosés, un graphisme agréable. Dommage.

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai relativisé ma petite déception finale parce que j’avais eu grand plaisir à lire l’album, mais c’est vrai que je n’ai pas trouvé le dénouement au niveau de ce qu’on pouvait espérer, compte tenu de celui de la BD.
      (j’ai cherché sur ton blog, avec le formulaire de recherche, ta critique de l’album mais ne l’ai pas trouvée : n’hésite pas à venir mettre le lien ici)

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, le reste de l’album est assez génial ! Il me semble que je l’ai lu avant de commencer à faire des chroniques, je n’ai en effet pas le souvenir d’avoir fait un point lecture pour celui-ci. 😉

        Aimé par 1 personne

  3. je vois que les tentatrices habituelles et le tentateur de BD rejoignent ton avis, j’ai souvent aimer suivre leurs avis alors je note, j’espère qu’elle sera en médiathèque

    Aimé par 1 personne

  4. Il m’a été conseillé hier en librairie, mais vu son prix, je n’ai pas osé… car je crois qu’il est arrivé dans ma bibliothèque. Je file voir et le réserver !

    J'aime

    1. J’avais eu la même réaction que toi quand j’avais vu le prix : on est bien contents de pouvoir lire les BD qui nous font envie en bibliothèque (ce qui ne m’empêche pas d’acheter l’album ensuite quand il m’a beaucoup plu, je suis une collectionneuse de BD). Curieuse d’avoir ton avis sur celle-ci, en tout cas.

      J'aime

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :