« Un voyage sans retour », Gaspard NJOCK

Malik, 17 ans, Camerounais, écrit à sa mère une lettre où il s’excuse d’être parti sans crier gare et sans donner ensuite signe de vie : entraîné par ses potes, il a quitté le Cameroun pour le rêve européen, mais rien ne s’est déroulé comme prévu. Il raconte la terrible traversée puis l’arrivée à Lampedusa,... Lire la suite →

« Mon voisin Raymond », TROUBS

J’étais prévenue (par le billet de Jérôme, qui avait éveillé ma curiosité) : en abordant « Mon voisin Raymond », il ne faut pas attendre une histoire. A la place, l’album évoque ces petits riens qui tissent des vies, comme celle de Raymond, le voisin-ami du narrateur-dessinateur, un vieil homme tranquille qui habite pas loin... Lire la suite →

« L’orphelin des docks », Cay RADEMACHER

Allemagne 1947, ville de Hambourg L’inspecteur principal Franck Stase est chargé d’enquêter sur le meurtre d’un jeune garçon retrouvé dans un entrepôt abandonné du chantier naval Blohm & Voss, couché sur une bombe anglaise qui n’avait pas explosé. Il est discrètement aidé du lieutenant James C. MacDonald, avec lequel il a déjà travaillé, représentant des... Lire la suite →

Coup de cœur pour « Aurore » !

Quand « Aurore » est sorti au cinéma, j’en avais eu de bons échos mais je l’ai laissé passer et c’est seulement la semaine dernière que je l’ai vu sur mon petit (plutôt grand, en fait) écran. Il ne m’est pas souvent arrivé de me retrouver à sourire ou rire devant un film pour, quelques... Lire la suite →

« Courir deux lièvres », Simon GRENNAN

Présentation de l’éditeur : Le héros de Courir deux lièvres, John Caldigate, est un jeune homme qui après avoir contracté des dettes au jeu et s’être brouillé avec son père, part chercher fortune en Australie à l’époque de la ruée vers l’or. C’est en homme riche qu’il rentre au pays, où il épouse son amour... Lire la suite →

« La controverse de Zara XXIII », John SCALZI

Jack Holloway est un prospecteur sous contrat auprès de la compagnie Zarathoustra. Sur Zara XXIII, une des nombreuses planètes que celle-ci exploite, il est à la recherche des minerais recelés par le sous-sol, à coup de dynamitages théoriquement maîtrisés. La société Zarathoustra se doit en effet de respecter un certain nombre de contraintes d’ordre environnemental,... Lire la suite →

« Wittgenstein à l’aéroport », Husch JOSTEN

« Le plafond du hall s’abaissait lentement. Continûment. Régulièrement. Il descendait sans bruit, avalant centimètre après centimètre la blancheur nuageuse du faux plafond, les cloisons réfléchissantes au niveau supérieur du terminal, les images publicitaires pour trenchcoats, parfums et compagnies d’assurances, le garde-corps couleur argent, puis les têtes et les corps des passagers circulant au premier... Lire la suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑