Sur mes brizées

Où il est, surtout, question de livres !


Poster un commentaire

« Dans le café de la jeunesse perdue », Patrick MODIANO

De Patrick Modiano, j’avais lu il y a bien longtemps « La ronde de nuit ». Je me souviens que le livre m’avait plu, mais à part ça…

Depuis, entre Modiano et moi, plus rien !

Lorsque « Dans le café de la jeunesse perdue » est paru, il a suscité des éloges dithyrambiques dans la presse… mais un peu moins chez mes copines lectrices. « Ouh la la ! C’est vraiment sinistre ! », « Si t’as pas le moral, je te le déconseille ! ».

Alors, c’est pas que j’avais pas le moral, mais, vous comprenez, j’étais un peu réticente !

Et finalement, il y a peu, je me suis décidée à y entrer, dans ce fameux café !

Pour, dès les premières pages du roman, être prise sous le charme d’une voix (même si, en réalité, il y a plusieurs voix dans ce roman, où les narrateurs et donc les points de vue se succèdent, au fil des chapitres). J’ai aimé ce phrasé, cette manière d’évoquer en demi-teintes des faits et des gens, d’esquisser des portraits d’individus ou de lieux, d’un trait de crayon aux contours plus ou moins distincts.

Lire la suite