Sur mes brizées

Où il est, surtout, question de livres !


13 Commentaires

« L’Appel des origines », tome 1 « Harlem », Callède, Séjourné et Verney

Au cœur de Harlem, dans les années 20, Anna travaille le jour dans un restaurant tenu par son oncle et sa tante qui l’ont élevée et échappe la nuit à leur surveillance pour s’amuser dans les boîtes de jazz. Elle est métisse et c’est par le plus grand des hasards qu’elle découvre le secret de sa naissance. Dès lors, elle n’a de cesse d’en apprendre davantage sur ses origines, quitte à remettre radicalement en question la vie relativement paisible qu’elle menait jusque- là…

Je me suis laissée séduire par le graphisme et une histoire a priori originale (dont je ne veux pas trop vous en dire pour que vous preniez autant de plaisir que moi à la découvrir) et j’ai acheté d’autant plus facilement cet album que les auteurs ne m’en étaient pas inconnus, puisque j’avais déjà beaucoup aimé leur série « Tatanka ».
Le premier tome de ce qui s’annonce comme un triptyque est très réussi. L’histoire est prenante et romanesque à souhait : ça commence gentiment (Anna vit sa petite vie dans un environnement plutôt chaleureux et protecteur, qui l’aide à faire face aux remarques racistes dont elle fait occasionnellement l’objet en tant que métisse) mais le rythme s’accélère et la tension monte. En partant à la recherche d’elle-même, Anna provoque les événements, elle franchit une ligne et bascule en territoire inconnu, loin des repères balisés qui étaient les siens jusque-là. Les personnages sont intéressants, Anna en premier lieu, jeune femme volontaire et pugnace, qui ne peut que susciter la sympathie. Dessins et couleurs sont un vrai bonheur et l’incursion dans le Harlem des années 20 vaut le détour.
Que demander de plus ? Ah si, la suite, évidemment (mais il va falloir être patiente) !

« L’Appel des origines » tome 1, « Harlem » : scénario Callède, dessin Gaël Séjourné, couleurs Jean Verney
Editions Vents d’Ouest – paru en février 2011