Challenge Pavé de l’été 2013 (ARCHIVES)

ATTENTION, VOUS  ETES  SUR  LA PAGE  DU CHALLENGE DE L’ANNEE 2013Challenge Pavé 2013 gd format

(1)  LES AVIS DES NON BLOGUEURS :

Icath  :
Heather Mallander a disparu, Robert GODDARD 
Mon premier pavé de l’été , lu d’une traite , ça c’est pour dire combien je me suis laissée prendre par l’histoire : Heather Mallender a disparu de Robert Goddard. Classé dans la catégorie thriller , il s’agit de la disparition d’une jeune femme au milieu de nulle part , disparition inexplicable et inexpliquée qui va réveiller Harry Barnet , (dernière personne à avoir vu Heather Mallender ) et le lancer à sa recherche .
J’ ai adoré , sans m’en rendre compte , car le début parait assez simple , sans rien d’extraordinaire , j’ai été absorbée par l’histoire . Le personnage principal est un perdant , sans couleur qui va s’étoffer au cours du récit sans devenir tout à fait un héros , des pistes qui se brouillent mais tellement naturellement que je ne les ai pas vues venir , quelques réflexions sur la vie , le hasard , l’enchainement des actes ….
d’autres pavés en vue : les oiseaux se cachent pour mourir , pavillons lointains …
Les oiseaux se cachent pour mourir, Colleen Mc CULLOUGH
Une histoire australienne, que j’ai finie sur place puisque j’ai rejoint ma fille là-bas. Une saga sur trois générations, d’éleveurs de moutons qui s’étale sur à peu près un siècle et se termine après la seconde guerre mondiale.
Une famille taiseuse, où les secrets transpirent peu, le destin, les amours mais aussi l’Australie, ses terres immenses, le climat, l’isolement :la rudesse de ces terres à conquérir….
Une belle histoire sentimentale, ce n’est pas Jane Eyre mais ça se lit bien.
PS/ il y a eu une série télé de ce livre……..
Pavillons lointains, M.M. KAYE
Je ne trouvais pas ce livre à la bib j’ai donc fini par le commander à mon libraire pour ce challenge . Quand j’ai lu la présentation de l’auteur et la dédicace j’ai eu peur d’avoir fait un mauvais choix , je m’attendais à un livre ennuyeux , écrit par une vieille anglaise rabougrie et dévouée corps et âme à l’Empire Britannique !
Et bien non , ce roman épique est palpitant ; on suit le Héros Ash dans ses multiples aventures du Nord au Sud de l’Inde , c’est enlevé , animé et je ne me suis pas ennuyée une seule fois .
Le point de vue sur l’ empire Britannique est beaucoup plus nuancé que je ne m’y attendais même si l’auteure porte une très grande admiration aux militaires ….
J’y ai découvert L’inde et de magnifiques paysages , du coup , j’ai très envie d’aller là=bas ….
Au travers de toutes les péripéties que vit le héros , on retrouve certains problèmes toujours d’actualité dans cette région : les religions, les castes … j’y ai même appris quelques bribes d’histoire sur l’Afghanistan (e t les conflits ne datent pas d’aujourd’hui!)
A cela s’ajoute une histoire d’amour impossible entre le héros et une princesse hindoue !
Un vrai plaisir à lire

Karine P78  :
22/11/63 , Stephen King (930 pages)
Une bonne histoire qui se tient. J’ai accroché dès les premières pages et ai bien aimé suivre ce personnage attachant qui tente de modifier le cours de l’histoire sans pour autant avoir toutes les qualités requises du héros.
On plonge avec lui dans les années 60 avec délice. Avec le personnage, on se prend (parfois) de nostalgie pour cette époque dépeinte avec précision et honnêteté.
Un bon moment de lecture.
Une place à prendre,  J. K Rowling (680 pages)
Gros pavé dans lequel j’ai été perdue au début (durant environ 200 pages). Dès le début en effet, beaucoup de personnages sont présentés de façon minutieuse. Les descriptions se succèdent à un rythme soutenu. Une fois tous ces personnages identifiés les uns par rapport aux autres, l’histoire est prenante. L’auteur s’attache à décrire la vie d’une ville anglaise (de taille moyenne) avec piquant et sans concessions.

265 commentaires sur “Challenge Pavé de l’été 2013 (ARCHIVES)

    1. Mais oui, t’es la prem’s, Valérie 🙂 !
      Un billet pavé par semaine 😯 ?! Arggh ! Mais c’est du challenge dans le challenge, ça !

    1. Pas faux 😆 !
      (en même temps, j’ai survécu ! et quand je vois le nombre d’inscrits au challenge, je me dis que ça valait la peine de le lancer !)

  1. Tiens, mon nom n’est pas dans la liste… ^_^
    Tant pis, j’ai lu il y a trois quatre semaines un pavé de 600 pages, paru aujourd’hui, donc ça doit marcher, non, comme pour Valérie? (et je te fais grâce du pavé victorien paru il y a une bonne semaine chez moi, car là c’était avant le lancement du challenge, quand même)
    Bon, allez, je tente
    http://enlisantenvoyageant.blogspot.fr/2013/06/villette.html

    Sinon, j’en ai d’autres prévus (nan, pas un par semaine) mais là ça dépend de la vitesse des autres usagers de la bibli, et c’est donc pas gagné…

    1. Bien sûr que ton nom n’est pas dans la liste, vu que tu m’avais expliqué que lire des pavés, ce n’était pas un challenge pour toi 😉 !
      Je vois que tu as finalement franchi le pas (et heureusement que tu me fais grâce du billet paru avant le lancement du challenge, car je ne l’aurais pas pris) :).
      Quant au fait que le pavé ait été lu avant le démarrage du challenge, ma foi, dès lors que le billet lui est postérieur … Et puis, de toute façon, aussi bien toi que Valérie, vous auriez été capables de lire votre pavé en 2 jours !

      1. Merci de bien vouloir de moi. ^_^
        Tu as de la chance d’avoir mis la main sur le King, je guette à la bibli…
        Mais (oh!) je viens de découvrir qu’un autre bouquin emprunté fait plus de 600 pages! A l’insu total de mon plein gré.
        Nan, pas en deux jours!
        Je fais ce challenge parce que c’est toi, parce que ce n’est que l’été (les challenges trop longs, pfff) et puis que, comme tu le sais, ce n’est pas vraiment un challenge.
        D’autre part, j’aime bien tenter les gens sur mon blog.

        1. Pfft ! Evidemment que je veux bien de toi, plutôt deux fois qu’une, mais je ne voulais pas te forcer la main ! Et ça me fait plaisir que tu fasses ce challenge un peu parce que c’est moi (je sais que tu n’as besoin d’aucun challenge pour lire des pavés, moi, en revanche, ça ne me fait pas de mal d’être un peu boostée pour m’y mettre).
          Et pour tenter les gens sur ton blog, tu les tentes 🙂 !

          Pour le King, j’ai eu du pot, j’étais numéro 3 sur la liste, lorsque j’ai réservé fin mai. Mais il faut dire qu’ils ont mis 9 exemplaires sur le réseau, et si les gens se dépêchent autant que moi (compte tenu de notre pauvre vitesse de lecture, à nous autres, lecteurs peu véloces !), ça avance ! Parce qu’il n’y a pas que le fait que je ne veuille pas m’encombrer de ce pavé pour partir en vacances, c’est aussi que j’aimerais pouvoir le rendre à la bibli avant de partir, pour qu’un autre en profite (même si je peux aller jusqu’à 6 semaines, là, je ne l’aurai bloqué que 2 maximum).

  2. je m’excuse mais j’ai été obligé de changer l’adresse de mon blog , alors voici ce nouveau commentaire avec ma nouvelle adresse pour valider ma participation au challenge pavé de l’été.
    Merci et encore toutes mes excuses.

    1. Challenge d’ores et déjà réussi, Stephie !
      (mais je te sens bien partie pour ne pas en rester là !)

    1. Tu as fait paraître un billet sur ton premier pavé de l’été alors même que tu n’étais pas inscrit au challenge. Il n’est donc pas pris en compte (je te renvoie à ma réponse détaillée à ta demande d’inscription de ce matin, dans les commentaires de l’article sur les inscriptions).

  3. Mon premier pavé de l’été , lu d’une traite , ça c’est pour dire combien je me suis laissée prendre par l’histoire : Heather Mallender a disparu de Robert Goddard. Classé dans la catégorie thriller , il s’agit de la disparition d’une jeune femme au milieu de nul part , disparition inexpliquable et inexpliquée qui va réveiller Harry Barnet , (dernière personne à avoir vu Heather Mallender ) et le lancer à sa recherche .
    J’ ai adoré , sans m’en rendre compte , car le début parait assez simple , sans rien d’extraordinaire , j’ai été absorbée par l’histoire . Le personnage principal est un perdant , sans couleur qui va s’étoffer au cours du récit sans devenir tout à fait un héros , des pistes qui se brouillent mais tellement naturellement que je ne les ai pas vues venir , quelques réfléxions sur la vie , le hasard , l’enchainement des actes ….

    d’autres pavé en vue : les oiseaux se cachent pour mourir , pavillons lointains …

    1. Bravo Icath : challenge réussi 🙂 !
      Ton commentaire est très bien ! J’avais déjà entendu parler de ce roman, mais tu trouves les mots adéquats pour donner envie de s’y plonger !
      Tu le constateras dans le récapitulatif ci-dessus, j’ai mis en place un renvoi qui permettra, comme je viens de le faire pour toi (c’est toi qui inaugures !) de mettre en avant les contributions des non blogueurs.
      A bientôt, peut-être, si tu dévores un autre pavé !

    1. Bravo Syannelle : ton challenge est réussi !
      Et je pense que ça va mieux se passer avec « Le bûcher des vanités » : je l’ai lu il y a longtemps mais je me souviens que je l’avais dévoré ! J’ai hâte d’avoir ton avis !

    1. Dommage que le plaisir de lecture n’ait pas été au rendez-vous, mais tu as d’ores et déjà remporté ton challenge, c’est toujours ça !
      Espérant que la suite pavesque te satisfera davantage !

    1. Bravo Miss Léo : challenge déjà doublement réussi, et avec des pavés qui méritent leur nom !
      Cerise(s) sur le gâteau, tes lectures sont tout à fait dans mes goûts 🙂 !

    1. Je te confirme que c’est OK dès lors que ledit pavé en version papier fait bien ses 600 pages minimum, ce qui est le cas ici.
      Challenge réussi, Sandrine 🙂 !

    1. En attendant, un pavé = challenge réussi 🙂 ! Bravo (et je ne peux qu’approuver ton choix de lecture, puisque j’avais fait le même !) !

    1. Ah, mais ça ne colle pas, là : tu as lu le 2ème roman du recueil soit dans les 450 pages et ta lecture du premier roman remonte à l’année dernière. Donc je ne peux pas valider l’intégralité du recueil et la partie que tu as lue n’a pas le nombre de pages requis (600 minimum) …
      Ton challenge ne peut donc malheureusement pas être réussi avec ce livre-ci.

    1. OK, Sybelline !
      (mais je le ne note pas maintenant : les liens enregistrés correspondent aux billets après lecture )

  4. et de deux,j’ai fini :les oiseaux se cachent pour mourir de Colleen Mc Cullough .
    Une histoire australienne,que j’ai fini sur place puisque j’ai rejoins ma fille là-bas.; Une saga sur trois générations,d’éleveurs de moutons qui s’étale sur à peu près un siècle et se termine après la seconde guerre mondiale.
    U ne famille taiseuse,où les secrets transpirent peu,le destin,les amours mais aussi l’Australie,ses terres immenses,le climat,l’isolement :la rudesse de ces terres à conquérir….
    Une belle histoire sentimentale, ce n’est pas Jane Eyre mais ça se lit bien.
    PS/ il y a eu une série télé de ce livre……..

    1. Bravo pour ce deuxième pavé, Icath !
      Et c’est trop cool d’en avoir achevé la lecture là où il se déroule (superbe voyage, dis donc !) !

      1. oh, oui un beau voyage même si je n’ai vu qu’une infime partie de cet immense pays!
        fini un troisième pavé, du côté de l’inde (cette fois ci sans voyage ….) , je rédige bientôt le billet .

    1. Bravo Emilie ! Beau pavé (que j’avais bien apprécié moi aussi) et challenge réussi 🙂 !
      Et tu me fais rire avec ta remarque sur la nature de tes pavés !

    1. Ton commentaire (précédent) était en attente de validation (normalement, il aurait dû passer directement, dès lors que tu as déjà commenté sur ce blog, mais peut-être n’as-tu pas utilisé exactement les mêmes coordonnées, donc tu n’as pas été « reconnue »).

    1. Beau triomphe dans l’adversité, Louise/Elela 🙂 !
      En tout cas, ta remarque finale m’a bien fait rire : j’ai pas envie que tu ne passes pas l’été pour cause de lectures pavesques, moi !

    1. Un pavé du genre indigeste, d’après ce que je vois !
      Tu n’en as que plus de mérite à avoir réussi ton challenge 🙂 !

  5. Pavillons lointains ; M.M. Kaye

    Je ne trouvais pas ce livre à la bib j’ai donc fini par le commander à mon libraire pour ce challenge . Quand j’ai lu la présentation de l’auteur et la dédicace j’ai eu peur d’avoir fait un mauvais choix , je m’attendais à un livre ennuyeux , écrit par une vieille anglaise rabougrie et dévouée corps et âme à l’Empire Britannique !
    Et bien non , ce roman épique est palpitant ; on suit le Héros Ash dans ses multiples aventures du Nord au Sud de l’Inde , c’est enlevé , animé et je ne me suis pas ennuyée une seule fois .
    Le point de vue sur l’ empire Britannique est beaucoup plus nuancé que je ne m’y attendais même si l’auteure porte une très grande admiration aux militaires ….
    J’y ai découvert L’inde et de magnifiques paysages , du coup , j’ai très envie d’aller là=bas ….
    Au travers de toutes les péripéties que vit le héros , on retrouve certains problèmes toujours d’actualité dans cette région : les religions, les castes … j’y ai même appris qqs bribes d’histoire sur l’Afghanistan (e t les conflits ne datent pas d’aujourd’hui!)
    A cela s’ajoute une histoire d’amour impossible entre le héros et une princesse hindoue !
    Un vrai plaisir à lire

    1. C’est un titre très connu, ta bibliothèque aurait dû l’avoir !
      En tout cas, tu t’es fait plaisir avec ce 3ème pavé (BRAVO !) et tu as même trouvé ta prochaine destination de voyage : cool !

      1. Je reviens de la bib ; pas facile de trouver un pavé , finalement il n’y a pas tant de livres que ça à dépasser les 600p. au mieux on s’en approche entre 500 et 600 et beaucoup beaucoup de livres avec nettement moins de pages !
        je n’y avais pas fait attention jusqu’à ce challenge , peut être parceque les auteurs n’éditent plus leurs romans sous forme de feuilleton ?

      1. Merci Brize ! Et on pourrait croire que j’en ressors fatiguée au point d’écrire « voici » avec un « s » … ( la honte …) ^^

        1. Je n’avais même pas remarqué ta faute de frappe (non, non, ce n’est pas la honte, tout le monde en fait, en plus avec celle-ci, c’est flagrant que c’en est une, aucun risque de croire (à tort) à la faute d’orthographe !) .

    1. Comment ça, une pause ?!
      Comment ça, des vacances ?!
      Allez, je plaisante ! Bonnes vacances, Très Valeureuse Challengeuse 🙂 !

    1. Mais on ne peut plus t’arrêter, Eline ! Aucun pavé ne te résiste !
      Bravo pour cette troisième participation !

    1. Arggh ! J’ai dû m’y reprendre à trois fois pour être sûre de bien orthographier le nom de l’auteur (que je ne parvenais pas à copier-coller sur ton blog), mais je pense que c’est bon, là !

      1. S’il ne m’avait pas passionné, j’en aurais pleuré, presque, parce que vu tout le bien qu’on m’avait dit de lui et ces correspondants à qui je fais confiance ont toujours raison. 🙂

        Mais ensuite, j’ai lu un presque « culture pourrie » car les cent premières pages de « Tabou » étaient à chier.

        Deux romans 5 étoiles et ensuite, la douche froide avec 1 pitoyable étoile…

    1. Oui, j’avais déjà lu que ça « cassait » pas mal les universités américaines, dans ce roman !
      Challenge réussi, en tout cas : toutes mes félicitations (d’autant plus que, d’après ton billet, les 300 premières pages t’ont paru un peu longues, mais tu t’es accrochée) !

    1. Ah, mais ton pavé a l’air parfait pour l’été, prenant à souhait ! Ravie que tu aies réussi ce challenge avec une lecture qui t’a fait plaisir 🙂 !

    1. Même si cette lecture inachevée ne peut pas compter pour le challenge (que tu as de toute façon déjà réussi 🙂 !), j’ai lu avec intérêt ton billet au sujet de ce roman (mais je vais aller commenter directement chez toi).

    1. Cet autre pavé serait la suite de celui-ci que ça ne m’étonnerait pas 😉 !
      Challenge réussi, en tout cas, Mara 🙂 !

    1. Hello Rosemonde ! Participation enregistrée : tu avais choisi un bon page-turner et le plaisir a été au rendez-vous, ce dont je me réjouis !

  6. Pour mon nom, écris juste « Métaphore » cela évite les erreurs 😉
    Je repars vers un autre pavé! Bonne nuit!

    1. Un pavé qui avait l’air assez savoureux (même si j’ai noté dans une de tes réponses aux commentaires qu’il fallait patienter un peu le temps que ça se mette en place) !

    1. Tu n’as pas choisi la facilité avec ce pavé ! Ian Mc Donald est un auteur que je n’ai pas encore découvert et dont les œuvres ont l’air très denses.

    1. Bravo pour ce 4ème pavé et pour l’ouverture de ton blog 🙂 !
      (et mon troisième pavé a été « Heather Mallander a disparu » 😉 , mais je n’ai pas encore fait mon billet)

    1. C’est sûr, plus de 1000 pages, c’est du vrai pavé !
      Et il y en a encore un autre lu depuis : tu m’impressionnes, Mara !
      A bientôt pour ce numéro 3, donc !

    1. Ne t’en fais pas, l’essentiel est que tu n’aies pas oublié de déposer ton lien avant la fin du challenge, pour que je puisse noter que tu l’as réussi 🙂 !

    1. Arrgh ! Je vois que ça a été une lecture en mode je-finis-parce-qu’il-le-faut ! Pas drôle ! Mais tu n’en as que plus de mérite à avoir réussi ce challenge (qui du coup en était bien un) !

    1. Valentyne, je ne peux pas valider ton challenge pour le moment, puisque ce tome ne fait que 400 pages. Mais j’ai bien compris l’idée, en lisant ton billet, donc j’enregistrerai ce lien avec celui du tome suivant, lorsque tu auras publié le billet le concernant et ça collera (puisque ça fera 800 pages) 🙂 .

    1. Ne t’inquiète pas : un pavé suffit pour réussir le challenge ! Bravo 🙂 !
      (et je file lire ton billet car ce titre ne me dit rien)

      1. Je pense que je vais m’arrêter à 4.
        Quoique, l’été se termine le 22 septembre, je pourrai essayer d’en lire encore un 😉

    1. Mais je ne te trouve pas du tout paresseuse, moi, avec d’aussi beaux pavés 🙂 !
      Belle réussite au challenge, en tout cas !

    1. Mince, je l’ai zappée, cette « Ombre du vent » ! Je vais aller l’enregistrer de ce pas, avec ton 4ème !
      Toutes mes félicitations : 4 pavés, ça l’fait 🙂 !

  7. Il était temps. Je pense que tu n’y croyais plus. Voilà mes commentaires sur mes pavés de l’été.

    Premier pavé : « 22/11/63 » de Stephen King (930 pages). Une bonne histoire qui se tient. J’ai accroché dès les premières pages et ai bien aimé suivre ce personnage attachant qui tente de modifier le cours de l’histoire sans pour autant avoir toutes les qualités requises du héros.
    On plonge avec lui dans les années 60 avec délice. Avec le personnage, on se prend (parfois) de nostalgie pour cette époque dépeinte avec précision et honnêteté.
    Un bon moment de lecture.

    Second pavé : « Une place à prendre » de J. K Rowling (680 pages). Gros pavé dans lequel j’ai été perdue au début (durant environ 200 pages). Dès le début en effet, beaucoup de personnages sont présentés de façon minutieuse. Les descriptions se succèdent à un rythme soutenu. Une fois tous ces personnages identifiés les uns par rapport aux autres, l’histoire est prenante. L’auteur s’attache à décrire la vie d’une ville anglaise (de taille moyenne) avec piquant et sans concessions.

    1. Mais si, j’y croyais ! Et pas plus tard qu’hier, je disais à mon cher et tendre que j’allais t’envoyer un mail pour te relancer : il faut croire que tu es télépathe, parce qu’une heure après, ton commentaire était posté !
      Sinon, je ne reviens pas sur tes commentaires, puisqu’on a déjà parlé de ces romans de vive voix, mais je suis ravie de les voir couchés sur mon blog, tu sais que j’apprécie tes talents de critique.
      Ah, j’oubliais le principal : challenge réussi, Karine 🙂 !

    1. Enregistré, O Suprême Dévoreuse de Pavés (eh oui, je suis obligée d’en rajouter dans le compliment, au fur et à mesure que le nombre de pavés augmente 😉 !) !

    1. Eh oui, l’été est fini (même si le challenge court jusqu’au 15 octobre pour laisser le temps de publier les derniers billets), encore que cette semaine l’automne ait un arrière-goût estival !

  8. Et voilà mon pavé ! http://lacritiquante.wordpress.com/2013/09/22/la-couleur-des-sentiments-de-kathryn-stockett/
    J’ai eu peur de ne pas avoir le temps d’en lire un et je remplis juste juste le contrat de 600 pages avec La Couleur des sentiments de Kathryn Stockett. Par contre, je pense que ce sera le seul et unique pavé, avec la rentrée, je n’aurais pas le temps de lire plus.
    Merci pour ce challenge (qui a rencontré beaucoup de succès ! Félicitations !)

    1. Bravo, La Critiquante, challenge réussi 🙂 ! (parce qu’il a rencontré beaucoup de succès pour ce qui est des inscriptions mais, à ce jour, 34 participants sur 91 ne l’ont pas encore validé … !)

    1. Pour le King, ça ne devait pas être le bon moment (je comprends qu’on puisse y trouver le temps un peu long, même si je ne l’ai quasiment pas ressenti).
      Le tout, c’est d’en avoir lu au moins un, de pavé, donc bravo Theoma, challenge réussi !

  9. Coucou !

    Bon et bien moi il m’a beaucoup plu le King : http://valbouquine.wordpress.com/2013/09/25/221163-stephen-king/

    Mais c’est vrai que j’avais particulièrement choisi mon moment pour le lire. Je ne me lance plus trop dans des aussi gros pavés que ça hors vacances car j’ai trop tendance à les lâcher, même quand c’est bien 😉

    J’en ai plusieurs autres en attente, mais il faut les chroniquer, j’espère avoir le temps. En tout cas, moi aussi j’en ai au moins un !

    A bientôt

    1. Super, une challengeuse de plus qui a réussi : bravo, Val 🙂 !
      Et il te reste encore une quinzaine de jours pour enregistrer les autres dans le challenge, ce qui serait bien puisqu’ils correspondent effectivement à tes lectures estivales, donc bon courage pour la rédaction des billets 😉 !

  10. Chère Brize,

    Me revoici avec un très gros pavé, puisque j’ai lu successivement les deux tomes du diptyque « Blitz » de Connie Willis (à savoir Blackout et All Clear, soit plus de 1400 pages en anglais au total) :

    http://leslecturesdeleo.blogspot.fr/2013/09/blitz-t1-et-2-connie-willis.html

    J’ai un peu honte aussi, car je crois bien que je n’ai jamais répondu aux commentaires que tu avais laissés sur mes deux précédentes participations… Je suis vraiment désolée, c’est entièrement de ma faute ! J’ai une tendance naturelle à « oublier » de répondre au commentaire, mais je crois que c’était encore pire en juillet pendant les vacances.
    Je te souhaite une bonne fin de week-end.

    1. Hello, Miss Léo !
      En fait, j’attendais la réponse à la question que je t’avais posée sur « Le passage » (cliffhanger ou pas à la fin du tome 1 ?) pour savoir si j’allais l’acheter en poche (il me faisait de l’œil pendant les vacances, dans cette version-là). Plus d’urgence maintenant : je peux l’emprunter (en grand format) à la bibli où je l’ai déjà aperçu, d’autant que j’ai vu qu’ils avaient acquis le tome 2.
      Sur ce, je file lire ton billet sur ce double-pavé 🙂 !

      1. Effectivement, le tome 1 se termine sur un cliffhanger, mais celui-ci ne m’a pas empêchée de dormir non plus (j’ai acheté le deuxième tome en anglais, et je ne l’ai toujours pas lu).

  11. Je ne sais plus du tout si je suis déjà venue déposer mes billets!!!
    Du coup je (re)mets au cas où (oui j’suis complètement à l’ouest), j’ai donc lu trois livres:

    22/11/63 de Stephen King (937 pages): http://readingnotes.canalblog.com/archives/2013/09/13/28005756.html

    Harry Potter and the order of the Phoenix de J K Rowling (766 pages et en VO!): http://readingnotes.canalblog.com/archives/2013/09/11/27998691.html

    et Life de Keith Richards: http://readingnotes.canalblog.com/archives/2013/08/30/27918746.html

    1. Eh non, tu n’étais pas venue déposer tes liens ! Je suis donc ravie de saluer ta triple réussite au challenge 🙂 !

  12. Deuxième pavé: deuxième tome de A game of thrones!
    A clash of kings – George RR Martin . 1100 pages, je pense. Un peu plus!
    http://moncoinlecture.over-blog.com/article-a-clash-of-kings-le-trone-de-fer-integrale-2-george-r-r-martin-119660134.html

    Et troisième pavé
    Reine de mémoire – tome 2 – Le dragon de feu Elizabeth Vonarburg – 623 pages! Fiou, c’était juste!
    http://moncoinlecture.over-blog.com/article-le-dragon-de-feu-reine-de-memoire-2-elisabeth-vonarburg-119923487.html

  13. Je suis embêtée avec un vrai-faux pavé « dans le jardin de la bête » http://legoutdeslivres.canalblog.com/archives/2013/10/08/28170700.html
    J’ai mentionné 607 pages, en réalité, la lecture elle-même s’arrête à 549 pages, ensuite ce sont des notes, mais des notes qu’il est préférable de lire parce qu’elles sont truffées d’anecdotes ou de compléments d’information. D’autres blogueuses ont mentionné encore plus de pages parce qu’elles ont compté aussi la bibliographie (là, je ne suis pas d’accord). Que fais-je ? J’attends ton avis chère organisatrice, c’est toi le chef 😉

    1. Pour ne pas créer de précédent, ce « vrai-faux pavé » va plutôt être considéré comme un faux, puisque le texte lui-même ne remplit pas la condition sine qua non des au-moins-600-pages. Et comme tu as déjà validé ton challenge, je n’ai pas trop d’états d’âme 🙂 .

  14. Bouh je me hue moi-même! Challenge raté une fois encore, alors que j’avais bien entamé L’Homme qui rit…Mais comme je suis du genre à m’accrocher, si tu organises à nouveau ce challenge l’année prochaine, je me réinscris. Bravo à tous ceux et toutes celles qui l’ont relevé.

    1. Mais non, il ne faut pas te huer ! Tu avais choisi un pavé difficile avec « L’homme qui rit », donc ce n’était pas gagné d’avance, rien à voir avec un thriller-page-turner. Moi, je n’aurais même pas osé essayer, pour te dire !

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑