« Ranee, Tara, Sonia, Chantal, Anna », Mitali PERKINS

En 1973, Sonia et sa sœur Tara, nées en Inde mais ayant rejoint Londres au moment de la partition du pays, quand leur père a perdu le domaine où il avait été élevé, quittent l’Angleterre avec leurs parents pour émigrer aux Etats-Unis.
A New York, la famille emménage dans un faubourg modeste et détestable aux yeux de la mère, Ranee, car la population y est en majorité noire. Mais Sonia et Tara s’adaptent à leur nouvel environnement et au lycée qui les accueille : Sonia retrouve ses marques dès qu’elle peut s’inscrire à une de ses chères bibliothèques et Tara, spécialiste en la matière, adopte un nouveau personnage de sa composition, conforme à ce qu’elle estime correspondre aux critères d’apparence les plus américains.
Elles sont les premières à faire l’expérience de cette acclimatation aux Etats-Unis. Leurs filles, Chantal et Anna, les suivront en portant les marques laissées par leurs parcours respectifs, tandis que leur mère cheminera, à son rythme, et d’une manière inattendue, au sein de ce long processus …

« Ranee, Tara, Sonia, Chantal, Anna » est la chronique, sur trois générations, de ces vies de femmes indiano-américaines. La couverture du livre affiche des couleurs pimpantes, très années 70, et donne le ton : même si la vie de nos héroïnes n’est pas un long fleuve tranquille, il y aura notamment un deuil marquant, des rejets qui le seront aussi et des problèmes de société comme le racisme sont au passage pointés du doigt, on y voit les choses en rose fuchsia plutôt qu’en gris. On ne sombre pas dans la guimauve pour autant mais tout finit par s’arranger… même s’il peut s’écouler du temps avant d’y parvenir. Le tout donne un récit enlevé et très plaisant à lire : bien que n’appartenant pas au public ciblé (jeunesse à partir de 14 ans), j’ai été séduite par ce roman tonique, divertissant et piquant. Il peut pousser son lectorat à s’intéresser plus avant à l’Inde et à sa culture, thématiques qui sous-tendent la narration.

« Ranee, Tara, Sonia, Chantal, Anna », Mitali PERKINS
titre original : You Bring The Distant Near (2017)
traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Pascale Jusforgues
éditions Bayard Jeunesse (345 p)
paru en juin 2021

Un commentaire ? N'hésitez pas !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :