« On fait parfois des vagues », Arnaud DUDEK

« Longtemps, dans ma chambre avec vue sur la forêt domaniale, Bambi est mon colocataire ; j’ignore que ce faon qui sautille sur le papier peint est le héros d’une histoire triste. On me préserve vaillamment du mauvais bruit des mauvais jours. Ma vie ressemble à une brise légère qui traverse les hautes herbes ».
Mais à dix ans, le narrateur apprend de ses parents que son père n’est pas son géniteur : les ondes de choc de cette révélation, abrupte, sans paroles ni gestes d’accompagnement, ne vont cesser de se répercuter sur le reste de son existence.

« En grandissant, je prends l’habitude de vivre à côté de mon père sans en ressentir pleinement la présence, comme si ses contours avaient été floutés pour qu’il se fonde dans le décor, comme s’il était devenu presque invisible – une sorte de décalcomanie, à la Magritte, une silhouette à travers laquelle on voit tout mais qui n’est rien. »
Et puis, un jour, bien plus tard, la décision est prise de partir en quête du père biologique, cette énigmatique boîte à fantasmes …

Des chapitres courts rythment ce petit livre esquissant d’une plume légère et expressive des scènes capturées sur le vif au fil des années du présent ou du passé, avec un bref retour en arrière sur celui du père et de la mère.
Récit d’une histoire personnelle, qui est aussi celle de la naissance d’un écrivain, « On fait parfois des vagues » trouve un écho particulier chez son lecteur en interrogeant avec beaucoup de sensibilité les liens qui nous unissent à nos parents, ces êtres parfois aussi mystérieux que nous le sommes pour eux.

« On fait parfois des vagues », Arnaud DUDEK
Editions Anne Carrière (192 pages)
Paru en août 2020

Repéré chez Cathulu.
L’avis de Jostein.

6 commentaires sur “« On fait parfois des vagues », Arnaud DUDEK

Ajouter un commentaire

Un commentaire ? N'hésitez pas !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :