« Moi, Mikko et Annikki », Tiitu TAKALO

Tiitu Takalo, auteure finlandaise de bande dessinée, raconte dans l’album « Moi, Mikko et Annikki » comment, dans la ville de Tampere, l’ancien quartier d’Annikki, dans lequel elle décida de vivre avec son compagnon Mikko, parvint finalement grâce à la persévérance citoyenne à être préservé.

Elle revient sur l’histoire de la ville de Tampere, de sa naissance à nos jours, et sur celle de ce quartier qui croisa la sienne, alors qu’elle venait de rencontrer Mikko. Cette rétrospective permet d’avoir un aperçu du passé du pays, en particulier dans le domaine industriel. La ville de Tampere a connu sur ce plan un développement spectaculaire. Celui-ci a eu une incidence directe sur sa population, en expansion croissante, laquelle s’est doublée d’une paupérisation ouvrière elle aussi en constante augmentation.
Héritier de ce passé, le quartier d’Annikki propose à ses habitants une architecture de maisons en bois placée, grâce à son découpage en îlots, sous le signe de la convivialité, ce qui n’est pas le cas des immeubles modernes qui se sont imposés alentour.
La lutte pour sauvegarder Annikki, volontairement laissé à l’abandon par les autorités pour qu’il puisse ensuite être rasé, est décrite en détails et elle a été longue et procédurière. Une fois qu’elle s’est vue couronnée de succès, ses nouveaux habitants (sélectionnés parmi les volontaires prêts à se lancer dans cet énorme chantier collectif) se sont mobilisés pour, ensemble, réhabiliter les lieux avant de pouvoir procéder aux aménagements nécessaires afin de les habiter.

« Moi, Mikko et Annikki » est un récit documentaire intéressant, servi par un graphisme efficace et varié, s’adaptant aux propos (je vous en donne un échantillon ci-dessous). Il témoigne avec cœur et de façon emblématique de ce qui est envisageable pour maintenir ce que le passé nous offre de mieux (quelques pages sont d’ailleurs consacrées à la gestion des déchets, avec cette même idée d’éviter de multiplier la production quand l’existant donne satisfaction et peut être entretenu pour durer).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

« Moi, Mikko et Annikki », Tiitu TAKALO
Traduit du finnois par Kirsi Kinnunen
Editions Rue de l’échiquier (248 p)
Format : 205 x 205 mm
Paru en janvier 2020

tous les livres sur Babelio.com

2 commentaires sur “« Moi, Mikko et Annikki », Tiitu TAKALO

Ajouter un commentaire

Un commentaire ? N'hésitez pas !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :