Coup de cœur pour « Dans le même bateau », de ZELBA !

En 1989, Wiebke Petersen (devenue depuis la dessinatrice Zelba, auteure de l’album) avait 16 ans, faisait de l’aviron pour coller sa sœur Britta d’un an son aînée, et commençait à manifester pour les garçons une curiosité toute anthropologique. Retour sur deux années de fin de lycée d’un quotidien sportif et enjoué, où l’arrivée des Allemandes de l’est, suite à la réunification, va rendre la compétition encore plus dure !

Vous n’avez jamais rêvé de faire de l’aviron pour glisser silencieusement sur les eaux ? OK ! Mais pour autant ce serait dommage de vous priver d’une aussi chouette BD (sauf si vous ne témoignez d’aucun goût pour le sport quel qu’il soit) !
D’abord, parce qu’avec Zelba vous saurez tout ce qu’il faut savoir pour vous retrouver dans la peau d’un(e) pratiquant(e) de haut niveau et vous sentir épuisé(e) après tous les entraînements endurés, avant de vibrer au rythme des compétitions qui se succèdent et vous laisseront exsangues. Et puis parce que Zelba a un talent irrésistible pour vous raconter tout cela par le petit bout de sa lorgnette : sa sœur à laquelle elle voue une admiration sans bornes, sa maman malade mais qui résiste diablement bien, les garçons (ah oui, j’en ai déjà parlé), l’aviron de A à Z (y’a plus ludique comme sport, ce n’est pas elle qui vous dira le contraire) et la réunification allemande (dont il ne vous aura pas échappé que nous fêtons le trentième anniversaire) vécue de l’intérieur, notamment dans le domaine du sport, par les Wessis (Allemands de l’ouest), mais aussi par les Ossis (Allemands de l’est).

Zelba nous offre une chronique enlevée, portée par son moi plus jeune, une Wiebke qui n’a pas sa langue dans la poche et camoufle sa timidité en jouant les grandes gueules. Le ton est léger, mais cela n’empêche pas la gravité d’affleurer par moments, lorsqu’est évoquée la culpabilité allemande d’après-guerre, que Wiebke ressent avec ceux de sa génération. Les pages sont bourrées d’humour (c’est rare que je trouve une BD aussi amusante), mention spéciale pour les petits démons qui viennent enquiquiner Wiebke en pleine compétition) et de notations intéressantes (en particulier dans des doubles pages en couleur se focalisant sur certains aspects du sport ou de la réunification). Bref, on ne s’ennuie pas une minute dans cet album copieux (160 pages), où Zelba revient sur deux années denses et marquantes de sa vie.

Le graphisme (globalement) monochrome (un gris-bleuté aquatique), qui ne m’attirait a priori pas plus que cela, m’a rapidement convaincue, tant le trait délié de Zelba se prête au propos, avec un très bon rendu des personnages et des paysages de navigation. En outre, la dessinatrice n’hésite pas à s’affranchir du quadrillage classique de la planche pour nous livrer des pages offrant des compositions originales témoignant d’une belle inventivité.

« Dans le même bateau » (celui de Wiebke et de sa partenaire d’aviron, mais aussi celui dans lequel se retrouvent Allemands de l’est et de l’ouest) est un album autobiographique très drôle et très sportif, sur fond de réunification allemande : un coup de cœur !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

« Dans le même bateau », ZELBA
Editions Futuropolis (160 p)
Paru en novembre 2019
Format : 20 x 27,3 cm

Rendez-vous aujourd’hui chez Moka !

 

19 commentaires sur “Coup de cœur pour « Dans le même bateau », de ZELBA !

Ajouter un commentaire

    1. Je craignais que ça coince pour moi du côté du graphisme et puis dès que j’ai commencé ma lecture, il a fait partie d’un ensemble qui me plaisait beaucoup et c’est passé tout seul.

      J'aime

    1. C’est une BD qui correspond à mon profond intérêt pour l’Allemagne, à mon goût pour le sport (et l’effort sportif) … et qui est pleine d’humour ! De quoi expliquer le coup de cœur 😉 !

      J'aime

Un commentaire ? N'hésitez pas !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :