« Gramercy Park », Timothée DE FOMBELLE et Christian CAILLEAUX

New York – 1954
Sur la terrasse d’un immeuble, une jeune femme vient régulièrement prendre soin de ses ruches. Elle en profite pour observer un homme qui habite dans un appartement de l’autre côté de la rue. Elle pense qu’il n’a pas remarqué sa présence mais elle se trompe : rien n’échappe à quelqu’un comme lui, qui a son secrétaire et ses hommes de main pour veiller sur sa sécurité. La police aussi a un œil sur l’individu, nuit et jour, dans l’espoir de parvenir enfin à le coincer. Il a une petite fille, Billie, qui s’échappe régulièrement pour s’enfermer et jouer dans le Gramercy Park adjacent.

Des bribes du passé remontent à la surface et on découvre progressivement qui est cette femme et quel chagrin l’habite. Les pages se tournent et son histoire se dévoile, ainsi que son dessein …

Voilà une BD sur laquelle je lorgnais depuis sa sortie, mais on ne peut pas tout acheter aussi ai-je été ravie de la trouver à la médiathèque pas plus tard que samedi, parmi les acquisitions toutes fraîches.
Je me suis glissée entre ses pages, portées en partie par la voix de Madeleine, et j’en ai apprécié le graphisme et les tonalités en clair-obscur reflétant parfaitement l’ambiance. J’ai beaucoup aimé la manière dont le scénario est construit : une atmosphère mystérieuse qui le devient de moins en moins au fur et à mesure que sont mis au jour des pans tragiques du passé de chacun des deux protagonistes. Une tension diffuse habite les pages, qu’on tourne pour savoir comment tout va prendre son sens et où l’auteur nous emmène. Je n’ai été déçue ni par le fin mot de l’histoire, ni par la fin de l’histoire elle-même.
« Gramercy Park » est un album dont la sourde mélancolie enveloppe son lecteur. Son héroïne quête une consolation qui ne sera pas celle attendue mais une jolie surprise offerte par le récit. Un album réussi à tous points de vue !

« Gramercy Park », Timothée de Fombelle (scénario) et Christian Cailleaux (dessin)
Editions Gallimard (98 p)
Paru en avril 2018

Rendez-vous aujourd’hui chez Stephie !

 

15 commentaires sur “« Gramercy Park », Timothée DE FOMBELLE et Christian CAILLEAUX

Ajouter un commentaire

  1. Il me semble que c’est Jérôme qui n’avait pas été convaincu. Je trouve du coup fort riche que ton avis soit très enthousiaste : ça donne envie de se faire son propre avis.

    J'aime

    1. Eh oui, Jérôme n’était pas convaincu (tout en reconnaissant ne pas être dans une bonne passe côté lectures), mais cela ne m’avait pas dissuadée d’aller me faire ma propre opinion, je conservais un a priori favorable pour cet album.

      Aimé par 1 personne

    1. Je n’étais pas décidée à l’acheter, de peur d’être déçue. Heureusement que j’ai pu le lire sans risque en médiathèque (et maintenant il n’est pas dit que je ne me l’offrirai pas).

      J'aime

  2. Comme Stephie, je me souviens de l’avis contrasté de Jérôme, du coup je n’en fais pas vraiment une priorité… Et voilà que ton billet titille ma curiosité, c’est malin ! 😀

    J'aime

    1. Comme je ne partage pas l’avis de Jérôme, il fallait bien que j’essaie de vous donner envie de la lire, donc je me réjouis de t’avoir fait ressortir un dossier classé ^^ !

      J'aime

    1. Je ne suis pas fan de la couverture non plus, raison pour laquelle il me paraissait important de mettre au moins une planche pour donner un autre aperçu du graphisme.

      J'aime

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :