« Jamais », DUHAMEL

Aveugle de naissance, Madeleine est une vieille dame qui vit avec son chat, le glouton Balthazar, et le souvenir très voire trop présent de son mari, Jules. Tout irait pour le mieux si sa maison ne risquait pas, lors de la prochaine tempête, de s’effondrer sur la plage en contrebas : nous sommes en effet sur la côte normande (dans des paysages que les amoureux d’Etretat et de ses environs auront le plaisir de reconnaître) et la falaise au bout de laquelle elle est perchée ne cesse de se voir grignotée par les assauts de la mer. Mais quitter sa maison, jamais ! Malgré l’insistance du maire, soucieux de dégager sa responsabilité, Madeleine refuse obstinément d’aller rejoindre la maison de retraite qu’il lui propose …

« Face à une catastrophe naturelle, il faut une force de la nature. Madeleine, c’est les deux. », nous dit la quatrième de couverture. Et elle a raison, parce que ce petit bout de femme aux cheveux blancs frisés, c’est quelque chose ! Madeleine n’a peur de rien et en tout cas pas du maire, d’ailleurs elle l’a prévenu, elle a les moyens (je vous laisse découvrir lesquels) de lui tenir tête. En parlant de tête, on peut se demander si elle a toute la sienne (elle parle à son mari absent et dresse chaque jour son couvert), mais là aussi l’auteur a plus d’un tour dans son sac.
L’auteur de cette chouette BD prouve qu’on peut toucher à des sujets d’actualité, ici dans les domaines de l’environnement et du social, en se montrant joyeusement iconoclaste. Jamais est une BD drôle mais sous la comédie le drame n’est pas loin et l’album, mine de rien, touche des zones sensibles. Une belle réussite et, pour ce qui me concerne, un coup de cœur !

N.B :
L’album est suivi d’un sympathique petit making-of, avec des photos, des crayonnés et autres recherches graphiques.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 « Jamais », Bruno DUHAMEL

Rendez-vous aujourd’hui chez Moka !

Editions Grand Angle (56 p)
Paru en janvier 2018

28 commentaires sur “« Jamais », DUHAMEL

Ajouter un commentaire

    1. Je l’avais aperçue en librairie et j’avais un peu tourné autour, sans me décider. Par chance, elle a été acquise récemment dans ma bibliothèque. Et je l’ai tellement bien aimée que je pense me l’offrir (au moins, je pourrai la faire lire autour de moi) !
      Et bon séjour à Etretat 🙂 !

      J'aime

    1. Je me disais bien qu’elle pouvait te plaire (et tu étais évidemment visée quand je parlais des « amoureux d’Etretat », parmi lesquels je me compte, bien sûr ) 😉 !

      J'aime

  1. Bon… le sujet m’intéresse mais la quatrième de couverture ne m’attire pas du tout. Les couleurs, notamment, me rebutent un peu. Et puis, j’ai du mal avec cette représentation des falaises.

    J'aime

  2. Bonjour Brize, j’ai un billet à venir sur cette BD qui m’a tellement plu que j’ai aussi lu l’album précédent, Le retour qui raconte l’histoire de Cesar Manrique et de son île de Lanzarote. Bonne journée.

    J'aime

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :