« Le passé aux trousses », Rebecca SCHERM

 

A Paris, Grace est devenue Julie et travaille au noir à la restauration d’objets anciens et de bijoux. Régulièrement, elle s’informe auprès du site de la gazette de Garland, Etats-Unis, la petite ville dont elle est originaire, pour savoir ce que deviennent Riley, son ex petit ami et Alls. Tous deux purgent une peine de prison de trois ans pour avoir cambriolé une demeure historique locale. Grace, complice, était alors à Prague, en possession d’un tableau dérobé. Elle n’a jamais été inquiétée et a fait en sorte de disparaître aux yeux de ceux qui la connaissaient, dont elle craint pourtant qu’ils la retrouvent un jour…

Allers-retours entre présent et passé permettent de découvrir l’histoire d’une jeune fille, jolie blonde aux airs sages, difficile à percer à jour tant elle est apte à mentir aux autres autant qu’à elle-même. Faux thriller aux références hitchcockiennes, « Le passé aux trousses » joue avec les apparences à la manière de son héroïne lorsqu’elle manipule les objets du passé. Davantage que le roman à suspense que laisse entrevoir son thème, c’est l’histoire d’une voleuse-menteuse qui, au-delà de ses différents visages, révèle toujours en filigrane la figure de l’enfant avide d’être aimée qu’elle n’a pas cessé d’être.

« Le passé aux trousses », Rebecca SCHERM
titre original Unbecoming (2015)
traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Françoise Smith
éditions Stock (448 p)
paru en mai 2017

2 commentaires sur “« Le passé aux trousses », Rebecca SCHERM

Ajouter un commentaire

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :