« La maison où je suis mort autrefois », Keigo HIGASHINO

maison où je suis mortUn an après la mort de son père, Sayaka Kurahashi trouve dans ses affaires une étrange clé à tête de lion et un plan. Elle comprend qu’il s’agit du lieu mystérieux où il se rendait occasionnellement, seul et contacte l’homme avec lequel elle vécut naguère pour lui demander de l’accompagner sur place. Sayaka espère y découvrir la raison pour laquelle elle n’a aucun souvenir de son enfance avant l’âge de huit ans …

J’ai fait la connaissance de Keigo Higashino avec « L’équation de plein été », dont je garde un bon souvenir (assez précis, curieusement, alors que tant de livres s’effacent). J’étais donc curieuse de découvrir ce titre, le plus connu de l’auteur je crois. Le roman est court, raison pour laquelle je me suis abstenue de vous délivrer trop d’informations en vous le présentant (il y en a beaucoup plus sur la quatrième de couverture), autant vous laisser le plaisir de la découverte. Il démarre assez lentement, en particulier lors de l’exploration des différentes pièces de la maison, que je commençais à trouver un peu fastidieuse (oui, je ne suis pas très patiente quand je lis un roman noir, j’attends que ça avance plus vite dans ce type de littérature). Mais ma réserve est tombée au fur et à mesure que, comme les deux jeunes gens dans les lieux, je tâchais de rapprocher les indices fournis par la maison pour reconstituer ce qui s’y était joué.

L’atmosphère est pesante et la personnalité perturbée de Sayaka, qui se révèle au fil des pages, finement abordée. « La Maison où je suis mort autrefois » est un (bref) roman sombre à souhait qui méritait bien un détour !

J'ai bien aimé !« La Maison où je suis mort autrefois », Keigo HIGASHINO
Titre original Mukashi hokuga shinda ie (1994)
Traduit du japonais par Yutaka Makino
Editions Actes Sud (254 p)
Paru en 2010

15 commentaires sur “« La maison où je suis mort autrefois », Keigo HIGASHINO

Ajouter un commentaire

    1. Oui, l’histoire est très bien construite : j’avais l’impression d’un jeu de pistes au sein duquel j’essayais d’avancer au moins aussi vite que les deux protagonistes.

  1. J’ai « un café maison » dans ma PAL depuis un certain temps. Je vais donc m’en tenir là, je verrai déjà si j’accroche au style de l’auteur.

    1. Comme le souligne Kathel dans le commentaire ci-dessous, cette histoire n’est pas du même tonneau car il ne s’agit pas d’une enquête en bonne et due forme, comme ce que tu trouveras dans « Un café maison ».

  2. Cette « Maison où je suis mort… » est bien différent des autres romans de l’auteur, qui relèvent plus de l’énigme policière ou de la machination astucieuse. Quoi qu’il en soit, c’est un auteur à découvrir, dans un livre ou un autre…

    1. Cette fois encore je ne peux pas dire que j’ai été emballée, mais j’ai bien aimé et j’ai l’impression que ce roman-ci me restera aussi en mémoire.

  3. J’avais bien aimé l’ambiance très sombre et particulière de ce roman! Il faudrait que j’en lise d’autre de cet auteur, il me semble qu’un de ses livres a été adapté au cinéma, mais je ne sais plus le titre…

  4. Un auteur que j’ai bien envie de découvrir, comme tu le dis il y a tant de livres qui s’effacent qu’en trouver qui marquent est bien tentant 🙂

  5. Bonsoir Brize, j’ai découvert cet écrivain avec ce roman que j’avais bien apprécié mais s’il est un peu trop ésotérique pour moi mais je conseille au moins les deux suivantes: Le dévouement du suspect X et Un café maison et j’ai le dernier dans ma PAL. Bonne fin d’après-midi.

  6. J’avais vraiment bien aimé ce polar que j’ai retrouvé cet été avec « l’équation de plein été », justement ! J’en profite pour te souhaiter une très bonne année !

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :