« Amelia », Kimberly McCreight

ameliaAmelia a 15 ans et tout va pour le mieux dans le lycée de prestige où elle étudie. Intelligente et sportive, elle s’entend parfaitement avec sa mère, Kate, qui l’élève seule et regrette de n’avoir que peu de temps à lui consacrer en dehors de celui qu’elle passe dans son important cabinet d’avocats.
Pourtant, un jour, accusée de tricherie, elle se suicide en sautant du toit de son établissement scolaire.
Dévastée par le chagrin, Kate est  aussi dévorée de culpabilité, jusqu’au jour où elle reçoit un SMS lui affirmant : « Amelia n’a pas sauté » …

J’avais repéré ce titre sur les blogs et n’ai pas hésité lorsque je l’ai vu sur le présentoir de la médiathèque : bonne pioche, car je l’ai lu quasiment d’une traite !
Certes, on connaît dès les premières pages l’issue fatale de l’histoire, mais tout l’intérêt réside dans la résolution de cette question : que s’est-il passé exactement sur ce toit d’où Amelia aurait sauté ? Et pour répondre à cette interrogation, ce sont les semaines précédant l’événement que Kate va explorer au travers des traces qui en restent (SMS, emails) et des témoignages de ceux qui ont côtoyé sa fille, reconstruisant ainsi des aspects de son existence qui lui avaient totalement échappé. Le récit de son enquête croise celui d’Amelia.

« Amelia » est le portrait réussi d’une adolescente dont la petite vie sans histoire a pris un virage imprévu. Les circonstances en cause et leur enchaînement sont présentés de manière crédible car fondés sur la psychologie des divers protagonistes, plutôt bien étudiée. Le seul élément qui m’y est apparu comme une facilité un peu trop marquée faisait partie des fausses pistes vers lesquelles j’ai apprécié que l’auteur nous mène.

Un roman à suspense qui tient ses promesses, autour des deux personnalités attachantes d’une fille et de sa mère.

J'ai bien aimé !« Amelia », Kimberly McCREIGHT
Titre original Reconstructing Amelia (2013)
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Elodie Leplat
Editions du Cherche-Midi (523 p)
Paru en août 2015

Les avis de : Cathulu, Cuné, Keisha, Stephie

31 commentaires sur “« Amelia », Kimberly McCreight

Ajouter un commentaire

  1. J’ai lu également ce roman d’une traite. Excellent suspense. J’ai trouvé toutefois la fin décevante mais c’est souvent le cas, à mon humble avis, lorsque il y a autant de « pression » pour connaitre la fin. Et puis, en tant que prof, j’ai ouvert de grands yeux ! Depuis la lecture de ce roman, j’observe mes élèves avec un autre regard !!!

  2. j’ai aussi repéré ce livre, si je ne l’ai pas encore lu c’est parce qu’il est fondé sur le suspens qui n’est pas ma tasse de thé, j’ai également noté (ce qui me plait davantage ) les rapports mère/fille

    1. Ah, on ne se ressemble pas 🙂 : j’aime bien qu’il y ait du suspense, moi !
      Pour les rapports mère/fille, c’est intéressant, en particulier, de noter à quel point un adolescent peut être disposé à parler à un moment précis et, si on ne s’en rend pas compte, l’occasion qu’on n’a pas saisie s’envole …

    1. Il a été pas mal présent sur les blogs au moment de sa sortie et les avis étaient bons. Je suis ravie de ne pas faire mon schtroumpf grognon, sur ce coup-là 😉 !

  3. Un bon roman, efficace. Je me souviens que j’avais trouvé quelques éléments un peu incroyables (la mère qui suit le flic dans son enquête notamment…) mais cela ne m’avait pas empêchée de le lire avec plaisir.

    1. Je savais que ma bibli l’avait mais je n’étais pas motivée au point de le réserver, j’attendais qu’il me tombe tout rôti dans le bec, ce qui fut le cas !

    1. Pas lu de mauvaises critiques mais c’est vrai aussi que, à partir du moment où j’ai l’intention de lire un roman (et surtout si c’est un roman à suspense), je cesse de lire les critiques à son sujet car sinon, à force d’éléments fournis ici ou là, on finit par beaucoup trop en connaître sur l’histoire.

  4. Il est drôlement bien accueilli ma parole 😉 Je le note si je tombe dessus (on adore toujours les histoires qui grattent le vernis des gens lisses)

  5. Ah! j’ai eu des petits problèmes de paramétrage qui m’ont empêchée de commenter ces derniers temps. C’est réglé, me revoici. La lecture de ton billet a eu une conséquence directe : le roman a rejoint ma PAL qui ressemble de plus en plus à un gratte-ciel. Et le fin qu’on connaisse l’issue dès le départ ne me gêne pas, d’autant que si je t’en crois, cela n’empêche en rien d’être accroché au roman.

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :