Où je découvre la Base sous-marine de Bordeaux

Voir l’exposition (qui m’a beaucoup plu) consacrée au photographe Ferrante Ferranti m’a permis de mettre pour la première fois les pieds dans un endroit très particulier (et ouvert uniquement lorsqu’il y a des expositions ou autres événements) : la base sous-marine de Bordeaux.Ferrante Ferranti
Renseignement pris (source : site de la ville de Bordeaux) :

La Base sous-marine est l’une des cinq bases construites sur le littoral atlantique pour abriter des flottilles de sous-marins U-Boote pendant la Seconde Guerre mondiale. Sa construction par les forces d’occupation allemande débuta en 1941 pour s’achever en 1943. Ce gigantesque bunker est organisé en onze alvéoles liées entre elles par une rue intérieure. L’ensemble couvre une superficie de 43 000 m2.
Aujourd’hui, seuls 12 000 m2 sont ouverts au public, convertis en un espace culturel atypique géré par la ville de Bordeaux. Tout au long de l’année, la Base sous-marine accueille une programmation pluridisciplinaire : expositions temporaires, concerts, art lyrique, jazz, spectacles théâtre, danse.

Comme l’exposition ne donnait qu’une envie, dégainer son appareil photo, c’est ce que j’ai fait en quittant les lieux (enfin, je n’avais que mon téléphone portable) pour vous en donner une petite idée. Je n’ai donc pas photographié les espaces intérieurs, dans lesquels l’exposition était présentée (et qui sont chauffés, même si par endroits ça demeure un peu le palais des courants d’air), mais ceux qu’on franchit en arrivant, eux aussi vraiment intéressants d’un point de vue scénographique (d’après quelques photos vues sur internet, il me semble qu’ils sont utilisés selon les circonstances) et en tout cas très photogéniques :
base marine 1
base marine 2
base marine 3

4 commentaires sur “Où je découvre la Base sous-marine de Bordeaux

Ajouter un commentaire

    1. Merci Emma 🙂 !
      Et figure-toi que, peu après avoir vu la Base, je l’ai reconnue à la fin du dernier épisode d’une mini-série télévisée adaptant le roman de Grangé, « Le passager » : on m’avait dit qu’elle pouvait servir de lieu de tournage et bingo !

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :