« Et je danse, aussi », Anne-Laure BONDOUX et Jean-Claude MOURLEVAT

et je dansePierre-Marie Sotto, écrivain de son état, reçoit un jour une grosse enveloppe envoyée par une certaine Adeline Parmelan. Par mail (seule information figurant sur le paquet), il lui fait savoir qu’il ne lit pas les manuscrits qu’on lui transmet et lui demande donc son adresse postale pour le lui retourner.
Adeline, qui se présente comme une de ses ferventes admiratrices, insiste (« je me permets de vous préciser que le contenu de l’enveloppe n’a rien d’ordinaire ») et Pierre-Marie résiste mais, progressivement, la question de l’enveloppe mystérieuse passe au second plan : entre le sexagénaire et la trentenaire s’installe en effet une correspondance menée allegretto où chacun se dévoile progressivement, en toute sincérité (ou pas ?) …

Je n’en dirai pas davantage car il serait dommage de dévoiler les tours et détours que prend ce plaisant petit roman épistolaire (nettement au-dessus de « Quand souffle le vent du Nord« , de Daniel Glattaueur, que personnellement je n’avais guère aimé), qui nous attrape dans ses filets colorés et s’amuse à nous surprendre (au-delà de l’échange de mails il y a une histoire, ou des histoires si l’on veut). Adeline Parmelan fait preuve d’un talent d’écriture qui ravit Pierre-Marie Sotto et nos deux correspondants, très en verve, nous gratifient de courriers  où les confidences sont parsemées de réflexions piquantes (sur le métier d’écrivain, notamment) et saupoudrées d’une bonne dose d’humour.

Fantaisie à quatre mains de deux auteurs joliment inspirés, »Et je danse, aussi » s’est avéré un très agréable et pétillant moment de lecture, un divertissement auquel on pourra reprocher certaines facilités, mais bon, sur le coup j’y ai cru, à ces personnages que leurs mails nous rendent si proches et j’ai dévoré leur prose !
Je serais sans doute passée à côté de ce roman si ma fille cadette ne me l’avait recommandé : elle s’était jetée dessus parce qu’il y avait Mourlevat (que j’apprécie) en coauteur ; moi, je n’avais même pas remarqué son nom sur la couverture, tant celle-ci ne m’attirait pas (ça m’avait fait le même coup avec ce livre-ci)  et ce n’est pas faute d’avoir aperçu des commentaires élogieux chez les copines blogueuses, voir ci-dessous, mais que voulez-vous, quand je bloque, je bloque !

J'ai bien aimé !« Et je danse aussi « , Anne-Laure BONDOUX et Jean-Claude MOURLEVAT
Editions Fleuve Noir (280 p)
Paru en mars 2015

Les avis positifs de : Cathulu, Clara, Cuné, Noukette, krolfranca, Un autre endroit
La Fée lire  n’a pas (du tout) aimé.  

32 commentaires sur “« Et je danse, aussi », Anne-Laure BONDOUX et Jean-Claude MOURLEVAT

Ajouter un commentaire

    1. Oui, comme je le disais à Luocine, il ne fait pas partie (pour moi) des indispensables, même si j’ai passé un très bon moment de lecture.

  1. Je viens de terminer un livre dont la couverture m’embarrassait aussi (on aurait dit de la chick lit de bas étage…) – les éditeurs devraient plus travailler leurs couvertures !

  2. Je le tenterai à l’occasion. C’est vrai que les couvertures (dont celles de Legardinier) sont parfois hideuses et nous bloquent totalement. C’est un peu le cas ici je trouve. Mais si comme toi il me tombe dans les mains, vu les avis positifs, je le lirai.

  3. Comme ta fille j’ai tout de suite été attirée par les auteurs (Mourlevat et surtout AL Bondoux dont je vous recommande les romans jeunesse si vous ne les connaissez pas encore). En revanche je n’ai pas aimé, je me suis ennuyée et j’ai trouvé l’histoire peu crédible … « Quand souffle le vent du nord » m’avait beaucoup plus fait vibrer …

    1. Tu n’as pas fait de billet, non (pas trouvé sur ton blog) ? Je comprends tout à fait qu’on trouve l’histoire pas crédible, même si je n’ai pas vraiment tiqué en la lisant, emportée par la plume de nos deux épistoliers.

      1. Non, je n’ai pas fait de billet. Je n’aurai pas su quoi écrire sinon que j’avais trouvé ça mauvais et qu’il faut mieux lire les autres romans des auteurs lol ! Pas très constructif en somme … Parfois, je préfère m’abstenir !

  4. Ah oui en effet j’avais lu des commentaires bien plus emballés 🙂 Je l’ai noté pour un emprunt bibli à l’occasion, je ne boude jamais un petit plaisir de lecture 😉

  5. On a beau dire qu’il ne faut pas juger un livre à sa couverture, c’est tout de même important. Celle-ci peut attirer ou au contraire rebuter.
    En revanche, je n’ai pas vraiment apprécié ce livre, lu à la suite de nombreux avis positifs sur les blogs.

  6. est-ce par ce que je l’ai lu à un mauvais moment de ma vie? toujours est-il que je n’ai pas beaucoup accroché à ce livre , contrairement à beaucoup de blogueurs et de journalistes…

  7. Pareil que toi, malgré les avis enthousiastes de la blogo en général, je ne pense pas que ce livre passera pas moi, je ne suis pas tentée du tout, même avec ce que tu en dis (sachant que le romantisme et moi, ça fait quand même deux)

    1. il ne m’est pas tombé des mains…mais j’ai été un peu déçue car je n’ai pas accorchée! je me sens moins seule grace à vous !!! merci

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :