« Les Brillants » (tome 1), Marcus SAKEY

BrillantsQuatrième de couverture :
Dans le Wyoming, une petite fille perçoit en un clin d’œil les secrets les plus sombres de tout un chacun. A New York, un homme décrypte les fluctuations des marchés financiers et engrange 300 milliards de profit en une semaine. A Chicago, une femme maîtrise le don d’invisibilité en sachant d’instinct se placer là où personne ne regarde. On les appelle les « Brillants », et depuis les années 1980 1% de la population naît avec ces capacités aussi exceptionnelles qu’inexplicables.
Nick Cooper est l’un d’eux : agent fédéral, il a un don hors du commun pour traquer les terroristes. Sa nouvelle cible est l’homme le plus dangereux d’Amérique, un Brillant qui fait couler le sang et tente de provoquer une guerre civile entre surdoués et normaux. Mais pour l’arrêter, Cooper va devoir remettre en cause tout ce en quoi il croit, quitte à trahir les siens.

Une histoire avec des personnages dotés de capacités hors du commun (pour moi qui adore les histoires de pouvoirs, mutants etc.) racontée par l’auteur de « Des gens bien » : il n’en fallait pas davantage pour me convaincre de plonger tête la première dans un roman qui avait toutes les chances de me plaire ! Et je n’ai pas été déçue !

Parce que « Les Brillants » est un thriller ponctué de scènes d’action dignes des meilleurs films/romans d’espionnage et qui nous réserve, comme il se doit, son lot de surprises, ce qui le rend déjà extrêmement sympathique. Mais il n’y a pas que ça. Nick Cooper est un personnage fascinant, avec ce don qu’il a de décrypter les schémas à l’échelle d’un individu ou d’une structure, au point d’être capable d’anticiper chacun de leurs mouvements. Même si son comportement est, a priori, celui d’un soldat sûr des valeurs qu’il défend et soucieux d’exécuter les ordres reçus pour protéger la collectivité, il est pourvu d’une intelligence et d’un souci des autres tels qu’il va être amené à questionner tout ce qui l’entoure. Tout cela fait de lui le genre de héros dont le lecteur ne demande qu’à suivre les pas. Enfin, « Les Brillants » part du postulat (déjà rencontré dans des œuvres de science-fiction) que l’humanité a connu un bond évolutif et se trouve maintenant dotée de 1% de gens tellement différents que le commun des mortels s’en méfie, voire en a peur, quand il ne cherche pas à s’en débarrasser. De quoi asseoir un arrière-plan en forme de potentielle poudrière socio-politique où rien n’est aussi simple qu’il le paraît, bref tout ce qu’il faut pour permettre à l’auteur de donner aux aventures de son héros et aux choix individuels qu’il va devoir faire une dimension qui les dépasse largement.

Cerise sur le gâteau, si « Les Brillants » est le premier tome d’une trilogie annoncée (le deuxième sortira en 2016), il ne s’achève pas sur un suspense insoutenable mais sur une conclusion (certes provisoire) en bonne et due forme, qui permettra d’attendre sereinement la suite (que j’ai bien l’intention de lire). En attendant, j’ai passé un excellent car très divertissant moment de lecture !

J'ai beaucoup aimé !« Les Brillants » tome 1, Marcus SAKEY
Titre original Brilliance (2013)
Traduit de l’américain par Sébastien Raizier
Editions Gallimard – collection Série Noire (495 p)
Paru en février 2015

tous les livres sur Babelio.com

12 commentaires sur “« Les Brillants » (tome 1), Marcus SAKEY

Ajouter un commentaire

    1. Non, pas de dystopie ( = une utopie qui tourne mal et vire à la société totalitaire, sous couvert d’offrir un meilleur des mondes) ici, mais une société « normale » (comprendre : la nôtre) qui n’arrive pas à s’accommoder de ceux qu’elle considère comme « anormaux ».

  1. Faut arrêter la tentation, là !! Je ne le prendrai pas, je ne m’en sors plus… je ne le prendrai pas, je ne m’en sors plus… je… oh et puis, merde ! 😆

  2. Ah super, j’achète! J’ai déjà pu constater que pour ce genre de littérature mes goûts étaient tout à fait similaires aux tiens.

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑