« Le collier rouge », Jean-Christophe RUFIN

collier rougeEté 1919, le chef d’escadron Hugues Lantier du Grez arrive dans une petite ville du bas Berry pour, en tant que juge militaire, statuer sur le sort de Jacques Morlac, naguère caporal et décoré de la Légion d’honneur, incarcéré suite à ses agissements du 14 juillet.
Il fait chaud. Dehors, un vieux chien aboie à n’en plus finir, c’est celui qui a suivi Morlac tout au long de la guerre…

Pour un peu, je ne le prenais pas, ce roman, lorsque je l’ai vu sur le présentoir de la bibliothèque ! Et tout ça parce que le bandeau de couverture, à sa parution, m’avait agacée car la photo me paraissait en dire trop, je croyais qu’elle nous révélait le fin mot de l’histoire. Mais que nenni ! Elle en disait certes trop, mais ne dévoilait pas le principal, auquel je ne m’attendais pas, si bien que ce fut une réelle surprise.
Surprise mise à part, quel bonheur que cette lecture toute en intelligence et en finesse (elle m’a rappelé pourquoi j’avais tant aimé, de l’auteur, « Rouge Brésil ») ! Le plaisir de lire une histoire dont les tours et détours permettent d’approcher, je devrais dire d’accrocher, la Grande Guerre par un pan inusuel, si bien que l’anecdote en acquiert une portée la dépassant largement. Mais Rufin reste au plus près de l’humain, comme il est au plus près de cette bourgade et de cette chaleur qui plombe tout. On accompagne Lantier du Grez, on transpire avec lui, on mange les plats en sauce (il n’y a que ça) et, surtout, on s’interroge … Car le juge refuse de se tenir à mille lieues de l’accusé, il a fait la guerre aussi, alors qu’il le veuille ou non il y a des choses qu’il comprend, voire devine, des remarques qu’il tolère, mais sans pour autant renoncer à chercher s’il n’y a pas, au-delà des faits, quelque(s) raison(s) cachée(s).

Une histoire prenante et pleine de sens, contée par un écrivain talentueux : une réussite !

J'ai beaucoup aimé !« Le collier rouge », Jean-Christophe RUFIN
Editions Gallimard (154 p)
Paru en 2014

Des tas de bonnes critiques sur Babelio.

19 commentaires sur “« Le collier rouge », Jean-Christophe RUFIN

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour Brize, c’est le premier Rufin que je lisais, je l’ai bien apprécié, l’histoire m’a plu et puis c’est un roman court sans gras. Bonne après-midi.

  2. Il est noté depuis un moment celui là ! J’apprécie beaucoup cet auteur mais n’ai pas encore lu celui-ci. Il devrait me plaire.

  3. Il faut vraiment que je le lise celui-ci. Apparemment le bandeau a été plutôt mal perçu par de nombreux lecteurs dont ma co-blogueuse.

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑