« Revoir Paris » (tome 1), SCHUITEN et PEETERS

revoir ParisEn février 2156, Karinh embarque comme chef de bord du vaisseau qui va quitter l’Arche pour amener sur Terre quelques dizaines de passagers tous très âgés. Pour des raisons intimement liées à son histoire personnelle, la jeune femme a toujours rêvé d’aller à Paris …

Le Père Noël a eu la bonne idée de déposer cet album (auquel fait écho l’exposition éponyme en cours à la cité de l’architecture et du patrimoine de Paris) au pied du sapin, pour qu’il rejoigne ma collection des œuvres de Schuiten et Peeters. Il m’a fallu cependant arriver à la seconde partie de l’ouvrage pour comprendre qu’il serait à suivre (la mention « Tome 1 » figure sur la page de garde mais je n’y avais pas prêté attention, d’autant qu’elle n’est rappelée ni sur la couverture, ni sur la tranche).

Le récit d’anticipation imaginé par les auteurs commence sur l’Arche, où une infime fraction de la population de la Terre a trouvé refuge quand notre planète est devenue par trop inhospitalière. Ce thème du satellite sur lequel la race humaine tâche de survivre n’est pas nouveau, mais il constitue seulement le point de départ de l’histoire. Une bonne partie du premier tome se déroule en effet dans le vaisseau, avec son surprenant jardin botanique. Du vaisseau, Karinh effectue quelques incursions particulières vers Paris et c’est là que les surprises commencent : le Paris qu’elle visite, à partir de données imprimées très anciennes, les seules qui aient été conservées, semble correspondre à la vision qu’en avait à la fin du 19ème siècle l’écrivain et dessinateur Albert Robida. Qu’en sera-t-il de la réalité ? Réponse partielle à la fin de l’album, où notre héroïne parvient à la capitale, après un voyage fluvial qui donnera un aperçu de ce que sont devenus les paysages terrestres.

Dans un graphisme et des couleurs toujours aussi séduisants, Schuiten et Peeters racontent l’aventure d’une jeune femme en quête de ses origines, au cœur d’un futur où les images d’un Paris réel croisent celles d’un Paris imaginaire, mêlant avec bonheur architectures du passé et audacieuses constructions de l’avenir, sur fond de réchauffement climatique. L’histoire est intrigante, son décor original et souvent spectaculaire :  je serai donc au rendez-vous pour lire le second volet de ce diptyque (à paraître) !

J'ai bien aimé !« Revoir Paris » tome 1, SCHUITEN (dessin, couleurs) et PEETERS (scénario)
Editions Casterman (64 p)
Paru en novembre 2014

Pour voir les premières pages de l’album, cliquer ici.

10 commentaires sur “« Revoir Paris » (tome 1), SCHUITEN et PEETERS

Ajouter un commentaire

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑