« Architecture utopique », Emmanuel VENTURA

architecture utopiqueDans la catégorie Beaux Livres, je ne pouvais qu’être séduite par un ouvrage conjuguant deux sujets qui m’intéressent, l’architecture et l’utopie. Le titre « Architecture utopique » se prolonge en outre par l’annonce d’une problématique, « Imaginaire ou visionnaire ? », que j’ai déjà croisée dans des récits de science-fiction ou aux dernières Utopiales.

L’ouvrage, fruit d’un travail collectif, s’ouvre sur une préface percutante de son maître d’œuvre, l’architecte suisse Emmanuel Ventura qui rappelle à quel point l’accroissement démographique mondial, à tendance exponentielle sidérante (3 milliards de plus à l’horizon 2054), rend nécessaire d’envisager d’abord l’architecture dans son aspect le plus fonctionnel : en gros, il va falloir trouver des solutions pour nous loger tous, en s’interrogeant sur la place que nous comptons donner (ou laisser) à la nature. Dès lors, les utopies d’hier peuvent s’avérer la réalité de demain. La seconde préface, de Nicola Braghieri, affirme en conclusion la nécessité, pour l’architecture, de conserver sa puissance visionnaire afin d’être à la hauteur de l’imaginaire du grand public. Car celui-ci est dorénavant accoutumé, par le biais des technologies digitales, aux représentations futuristes, il les croise dans la publicité, le cinéma, les jeux vidéos et la BD.

On entre ensuite dans le corps du livre, intitulé « Mirages urbains : une invitation au voyage » qui démarre avec une vue du projet « Palmtree Island » (voir ici), accompagnée du texte suivant, d’Alain Boillat :
« La belle saison revenue, vous chaussez vos souliers de marche et empaquetez un carnet de voyage flambant neuf pour de nouvelles pérégrinations, traçant sur la carte des cités rêvées, les yeux fermés et l’esprit vagabond, un parcours jalonné d’envoûtants toponymes connus de vous seul. »
Dès lors, au fil des pages, vont se succéder les images d’une centaine de créations architecturales, projets ou réalisations (pour environ dix pour cent d’entre elles) d’habitats collectifs, souvent intriguants et/ou spectaculaires, avec en regard un texte les commentant et réussissant à les lier en imaginant notre parcours (physique) de l’une à l’autre.
Ce procédé de présentation du corpus sélectionné par Emmanuel Ventura m’a tout d’abord paru offrir l’occasion d’aiguiser mon regard sur ce qui m’était donné à voir, les commentaires du vous – voyageur m’y incitant en attirant mon attention sur tel ou tel point. Je me suis dit que l’auteur avait, lui, eu accès aux dossiers des projets photographiés et tâchait de partager avec le lecteur les indications complémentaires qu’il avait pu glaner. Mais les notes du narrateur se sont plus loin avérées, par endroits, tellement fantaisistes que j’ai fini par ne plus les considérer comme potentiellement instructives : je les ai ramenées à leur statut d’œuvre littéraire apposée en parallèle à des œuvres architecturales. Et en tant qu’œuvre littéraire (avec des contraintes fortes puisqu’il s’agit de « coller » à une suite d’images), ce récit habile et ludique, louvoyant en terres imaginaires, m’a paru tout à fait réussi.

Il reste que j’ai tourné la dernière page du livre en me sentant quelque peu frustrée car j’aurais vraiment aimé en apprendre davantage sur les projets exposés. Vous me direz que je n’ai qu’à mener quelques recherches sur internet pour satisfaire ma curiosité (toutes les illustrations sont accompagnées de références suffisantes pour y parvenir), ce que j’ai fait pour quelques-uns d’entre eux, mais c’est vite fastidieux et il n’y a pas forcément de site correspondant. Alors, puisqu’il est question ici de rêver de manière constructive, je rêve d’une version numérique de l’ouvrage, qui permettrait au lecteur de prolonger à son gré le vagabondage proposé en s’aventurant dans les contrées spécifiques des projets aperçus, grâce à l’accès à un contenu enrichi en cliquant sur la photo, afin de pouvoir lui aussi réfléchir au mieux aux architectures de demain.

J'ai bien aimé !« Architecture utopique – Imaginaire ou visionnaire ? », Emmanuel VENTURA
Editions Favre SA, Lausanne, Suisse (159 p)
Paru en 2014

10 commentaires sur “« Architecture utopique », Emmanuel VENTURA

Ajouter un commentaire

  1. C’est le genre de livre à réserver pour faire (ou se faire) un cadeau, mais je note ta frustration concernant celui-ci. Sinon, le sujet avait tout pour me plaire aussi !

    1. Il ne faut pas en attendre davantage qu' »une balade fantastique en utopie, une promenade extraordinaire à travers des architectures imaginaires ou visionnaires« , pour reprendre les termes d’Emmanuel Ventura dans sa préface, termes sur lesquels j’avoue être passée un peu rapidement, de même que son évocation, dans les lignes suivantes, de « la poésie du récit qui accompagne plus de 100 projets« , si bien que j’ai été un peu surprise en abordant le corps de l’ouvrage.

  2. Une petite déception donc, dommage, j’aime bien les projets utopiques en général, et en architecture en particulier. Il y en a qui coupent le souffle et immanquablement je me demande pourquoi on a des villes aussi tristes et banales côté bâtiments.

  3. Oh, comme toi, interpellée par le titre. Finalement un livre plus littéraire qu’il n’y paraît. Je crois que comme toi, il y aurait eu cette petite frustration, j’aurai aimé lire un peu plus  » concret « .

    1. Heureusement qu’il y a les préfaces, qui évoquent des problématiques (comme le titre lui-même) + le côté Beau Livre, parce que j’en étais venue à me demander s’il pouvait figurer dans le projet Non Fiction !

  4. Dommage, ce livre aurait pu me tenter aussi. Sur le même genre de sujet, il y a eu une expo géniale à Beaubourg : Dreamlands ! Le catalogue est toujours en vente il me semble.

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑