« Autour du monde », Laurent MAUVIGNIER

Puvoirs_N° 119« Autour du monde », c’est là où nous conduit Laurent Mauvignier, au fil d’une série de récits, tous liés à la thématique du voyage et qui se déroulent environ dans le même temps, juste après le tsunami survenu le 11 mars 2011 au Japon, dans lequel s’inscrit la première histoire contée. Le passage d’un récit à l’autre s’opère en mode fondu-enchaîné (en quelques phrases on se coule d’une histoire à la suivante), avec insertion d’une nouvelle photo-vignette pour le formaliser.
Les séquences de vie très diverses dans lesquelles nous nous trouvons instantanément projetés sont fortes, souvent ce sont des moments-clés ou au moins intenses dans les parcours des individus évoqués. Les analyses des personnages s’avèrent fines et percutantes, sans parler de leur éventuelle capacité à nous renvoyer à nous-mêmes. Quant à l’écriture, elle est de haute volée, avec un art narratif qui joue à loisir sur l’anticipation des événements à venir, mis en parallèle avec le présent décrit. Bref, l’œuvre littéraire est d’une incontestable qualité.
Pourtant, je n’ai pas été captivée par ce livre, m’interrompant à la fin de chaque histoire et traînant à reprendre l’ouvrage (j’ai d’ailleurs lu « L’écrivain national » en chemin). Jusqu’à ce que je me décide, au bout d’une dizaine de jours et alors que je n’étais parvenue qu’à peu près à la moitié, à enfin ne plus le lâcher pour en venir à bout. Je me suis alors davantage sentie emportée par le souffle (dévastateur ?) du roman.
Un livre pour lequel je n’ai donc aucune critique objective à émettre, … mais entre lui et moi, la rencontre ne s’est faite qu’à moitié. J’avais pourtant très envie de le découvrir et je suis partie convaincue d’avance qu’il allait m’emballer, tant j’avais été marquée par le seul que j’aie lu de l’auteur, « Des hommes ». Après réflexion, je ne pense pas que mon manque d’adhésion soit lié au format, car j’ai déjà été conquise par un recueil de nouvelles, mais plutôt à la tonalité dramatique, voire tragique, de tous les récits proposés (à l’exception du deuxième), qui m’a rendu pesant, sur la durée, ce périple « Autour du monde ».

J'ai bien aimé !« Autour du monde », Laurent MAUVIGNIERSélectionné pour le prix des lecteurs Escale du livre 2015
Les éditions de minuit (384 p)
Paru en septembre 2014

32 commentaires sur “« Autour du monde », Laurent MAUVIGNIER

Ajouter un commentaire

  1. Tu sais quoi, il m’est avis que l’atmosphère de Bordeaux incite à l’optimisme et à la légèreté. Qui sait si tu n’aurais pas mieux apprécié Mauvignier il y a quelques mois seulement, depuis la capitale nordiste ? 😉

  2. Intéressant le commentaire d’ICB !!! Mauvignier ne fait pas dans le léger, j’aimerais bien découvrir sa plume, mais cet aspect plutôt dramatique de ses romans me décourage. Pas trop envie en ce moment.

    1. Je pense que ce n’était pas le bon moment non plus pour moi. Je me suis forcée à aller au bout parce que je m’étais réjouie de le lire et parce qu’il fait partie des 5 romans sélectionnés pour le prix des lecteurs de l’Escale du livre 2015 (il y a plusieurs lots des romans en question mis en circulation dans les bibliothèques de la Communauté Urbaine de Bordeaux qui y participent).

  3. Tu confirmes mes craintes. J’ai adoré des hommes mais je sens que la forme et le thème de celui-ci ne sont pas pour moi. Et c’est un immense regret.

    1. La forme n’a rien à voir avec celle de « Des hommes ». Quant au fond, même si la tonalité d’ensemble est sombre, il brasse des histoires extrêmement variées. Je pense que tu devrais laisser de côté tes réticences et te lancer malgré tout, si ça se trouve elles ne sont pas fondées.

    1. « Des hommes » est très différent. Il me semble que commencer avec celui-ci, si tu peux l’avoir en bibli, serait mieux. Et je pense qu’il te plaira (beaucoup).

  4. Je n’ai lu que ton dernier paragraphe puisque la lecture n’est pas terminée pour moi et donc le billet pas écrit ( pour l’instant, je reste enthousiaste 🙂 )

    1. Et c’est tant mieux 🙂 ! (mais tu prends ton temps et sans doute as-tu raison, car il me semble que cela fait un moment que tu as commencé cette lecture)

  5. Je viens de le terminer et je l’ai trouvé franchement extraordinaire ! Quelle écriture ! Quelle puissance !

    1. Ben pourquoi ?! Je veux lire ton avis, moi !
      (pffft ! je t’ai lue trop vite, j’avais zappé la première partie de ta phrase, avec « un grand bonheur de lecture » 🙂 )

  6. Je l’ai réservé à la bibliothèque, je passe le prendre dans la journée. J’aime beaucoup l’auteur, ça devrait me plaire. Même si c’est en effet un sujet dramatique.

  7. C’est bien tu fais du tri pour moi dans la rentrée littéraire ! Je l’avais repéré aussi celui-là. Lors de notre prochain papotage je te parlerai de ceux déjà lus.

    1. Karine, (très) loin de moi l’idée de « faire du tri » en déconseillant ce roman ! C’est un ressenti très personnel et c’est dommage pour moi … mais ce serait dommage qu’il t’éloigne de ce roman, franchement.

  8. Je suis justement en train de le lire et pour l’instant ça semble plutôt bien fonctionné entre lui et moi… Après on verra au final :0) Mais j’avais déjà vraiment adoré son « Dans la foule », j’aime son phrasé et son style

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑