« HYPERBOLE », Allie Brosh

99170506_o« Hyperbole and a Half » (= hyperbole et ½), parce que l’auteur n’hésite pas à exagérer le trait (rudimentaire et naïf mais rudement efficace car hyper (c’est le cas de le dire) expressif), c’est le nom du blog de l’Américaine Allie Brosh, dont le livre reprend des extraits, additionnés de quelques planches inédites. Si le blog connaît déjà une renommée certaine, le livre et ses traductions, dont la française vient de paraître, va lui permettre de toucher un public pas forcément anglophone. Et c’est tant mieux, si j’en crois le plaisir que j’ai eu à le découvrir !

Miss Allie nous entraîne tout d’abord dans un voyage dans le temps très personnel, qui démarre ainsi :hyperbole page 11rdCR

hyperbole page 12rdCR
Allie enfant, c’est pas rien et les réflexions de son moi plus âgé sur cette drôle de petite personne ne manquent pas non plus de piquant : un premier chapitre où je me suis régalée, ça commençait fort !
Et la suite ne m’a pas déçue. Y seront à nouveau intégrés deux (très) savoureux épisodes d’enfance, tandis qu’on se promènera dans le passé proche ou le présent d’Allie, avec ses deux chiens caractériels (bon, j’avoue, quelques pages en moins sur le sujet ne m’auraient pas gênée), sa tendance à la procrastination et plus globalement ses difficultés à « devenir adulte ». Beaucoup d’humour et d’autodérision dans ces séquences et, toujours, cette capacité à se mettre à distance, avec une gentille ironie, pour s’observer, comme dans le chapitre dont voici les deux premières pages :hyperbole page 223rdCRhyperbole page 224rdCR (2)

On sourit souvent, on se retrouve parfois et on ne cesse d’apprécier l’acuité avec laquelle Allie s’autoanalyse. Les deux chapitres consacrés à la dépression, notamment, sont remarquables de justesse et ceux traitant de l’identité sont fouillés et diablement perspicaces.

Un livre dont j’ai autant aimé le contenant (une maquette pimpante, qui reprend l’originale made in US) que le contenu, drôle et un peu décalé, mais aussi tendre et bien vu !

J'ai beaucoup aimé !« HYPERBOLE – situations fâcheuses, insatisfactions chroniques, et toutes les autres choses qui me sont arrivées », Allie BROSH
Titre original : Hyperbole and a half – Unfortunate situations, flawed coping mechanisms, mayhem, and other things that happended (2013)
Traduit de l’anglais (US) par Carole Delporte
Editions Les Arènes (septembre 2014)Retrouvez les BD du mercredi chez Mango !

Les avis de Jérôme, Cathulu et Antigone.

14 commentaires sur “« HYPERBOLE », Allie Brosh

Ajouter un commentaire

    1. C’est dommage, parce qu’il est très efficace … et c’est une amatrice de BD au graphisme léché qui te le dit (mais ce coup-ci, je n’ai eu aucun mal à passer outre : tu verras, on s’y attache, à ce drôle de petit double d’Allie !).
      Quant au texte, il y en a et la blogueuse sait écrire, aucun doute là-dessus 😉 !

  1. Je l’ai vue chez Jérôme cette BD, les dessins me rebutent, pour le reste, je ne sais pas, je vais voir si elle arrive à la bibliothèque.

    1. J’ai mis exprès quelques pages pour que vous ayez une idée du texte et du ton, histoire le cas échéant d’arriver à passer outre le graphisme 😉 !

    1. Je reconnais qu’il est rudimentaire et naïf, mais ce n’est pas la première fois que je vois ça en BD : d’habitude, je suis comme toi, ça me rebute mais là, j’ai immédiatement adhéré, je crois que le regard hyper expressif de la petite créature qui est l’ alias d’Allie m’a charmée !

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑