« Cette nuit-là », Linwood BARCLAY

cette nuit laCette nuit-là, Cynthia avait 14 ans et venait de se prendre une copieuse engueulade parce qu’elle était sortie tard avec un gars plus âgé : son père l’avait récupérée à moitié saoule et elle était allée cuver son vin dans sa chambre.
Le lendemain, elle s’était levée et avait découvert que son père, sa mère et son frère aîné s’étaient volatilisés.
Le mystère de leur soudaine disparition n’a jamais été élucidé.

Vingt-cinq ans plus tard, Cynthia est mariée avec Teddy Archer, professeur de littérature et ils ont un enfant, Grace, huit ans.
Dans l’espoir d’obtenir enfin des indices sur ce qui n’a cessé de la hanter, Cynthia participe à une émission qui braque à nouveau le projecteur sur son passé.
Peu après, d’étranges incidents se succèdent …

J’avais repéré ce titre (chez qui ? je n’arrive pas à retrouver la coupable : qu’elle se dénonce si elle se reconnaît 🙂 !) pour un moment où j’aurais envie d’un polar-pas-prise-de-tête.
Définition de la catégorie susnommée : polar pas gore-trash, de préférence sans serial killer, mettant en scène des gens comme tout le monde avec le récit de leur quotidien qui dérape (donc pas d’enquête où le détective va voir les uns et les autres), avec beaucoup de dialogues/peu de descriptions/du suspense.
« Cette nuit-là » a parfaitement rempli le cahier des charges. L’énigme posée par la disparition de la famille de Cynthia est intrigante à souhait (d’autant plus que le récit est ponctué de quelques passages en italique qui nous donnent à ruminer, on s’acharne à essayer de deviner leur signification, persuadés qu’ils nous livrent les clés pour comprendre de quoi il retourne). Les personnages principaux sont crédibles (Cynthia, par exemple, est une mère particulièrement angoissée car elle n’a jamais pu passer outre le traumatisme qu’elle a vécu), bref ça fonctionne et on tourne les pages sans mollir pour voir ce qui va se passer

Un bon polar de catégorie B, qui ne révolutionne pas le genre mais avec lequel on ne voit pas le temps passer (et qui peut vous redonner le goût d’une lecture plus substantielle, quand vous traversez un petit passage à vide de ce côté-là) !

J'ai bien aimé !« Cette nuit-là », Linwood BARCLAY
Titre original No Time for Goodbye (2007)
Traduit de l’américain par Marieke Surtel
Editions Belfond Noir (439 p)
Paru en 2009
disponible aussi en poche (aux éditions J’ai Lu)

25 commentaires sur “« Cette nuit-là », Linwood BARCLAY

Ajouter un commentaire

    1. Ah, je ne sais pas trop, je crois que je me serais souvenue de toutes les couvertures que tu as mises pour illustrer … Mais si ça se trouve, je crois que c’est un billet en particulier, alors qu’il s’agit peut-être d’une accumulation de billets ?

  1. Je n’ai pas de passage à vide côté lectures, mais je le note, j’ai besoin de me reposer les neurones régulièrement 😉

    1. Ce n’est pas un polar haut de gamme, comme ceux que tu es accoutumée à lire, c’est du polar-détente (donc il ne faudra pas être trop exigeante 😉 ) .

  2. « pas gore-trash, de préférence sans serial killer » ce programme me va bien (pour les baisses de régime) ! J’ai repéré plusieurs titre de cette auteure à la bibliothèque…

    1. Je verrai si j’en lis d’autres d’elle : j’espère qu’elle sait se renouveler (je dis ça parce qu’en jetant un œil à une autre quatrième de couverture, j’ai eu l’impression qu’il y avait des similitudes).

  3. Ces livres qui retiennent l’intérêt sans éclat ni révolution du genre comme tu dis , ces livres-là sont très précieux et je note celui-ci avec soin pour mes prochaines périodes creuses!

  4. Ton billet donne envie de découvrir ce polar, même si j’ai un peu de mal avec ce genre, non par parce que je n’aime aps mais parce qu’après j’ai peur!! :p

  5. Il est sur ma table de nuit, j’hésitais à l’ouvrir, mais vu ton avis, il correspond assez bien à ce que je cherche en ce moment !

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑