« Mauvais genre », Chloé CRUCHAUDET

mauvais genrePour quitter les tranchées de la guerre de 14-18 et retrouver sa jeune épouse, Louise, Paul n’hésite pas à se mutiler puis à déserter. Une fois rentré, il doit donc se cacher et rester cloîtré. Au bout d’un moment, il n’en peut plus. C’est alors que Louise lui suggère de le déguiser en femme, afin qu’il puisse à nouveau sortir et reprendre un semblant de vie normale.
Cette métamorphose ne sera pas sans incidence, à la fois sur le comportement de Paul et sur leur vie de couple…

« Mauvais genre », qui s’inspire d’une histoire vraie, joue sur deux tableaux, et il joue très fort.
C’est un récit illustrant, au travers d’un cas particulier, l’enfer des tranchées et les conséquences durables que les drames vécus là-bas pouvaient avoir sur un individu (on ne parlait pas alors de stress posttraumatique mais on est en plein dedans).
Et c’est aussi une approche extrêmement fine et sensible, malgré un environnement pesant, voire glauque, de ce qui détermine le masculin ou le féminin chez chacun. Cet aspect est ce qui m’a le plus touchée dans ce roman graphique, dont je n’ai cessé, tout au long de ma lecture, m’attardant sur chaque case et chaque planche, d’admirer tant le trait que les couleurs.

Je connaissais déjà Chloé Cruchaudet grâce à « Ida », flamboyante trilogie que j’ai beaucoup aimée. « Mauvais genre », dont le titre polysémique est particulièrement bien choisi, s’avère à son tour une réussite.

J'ai beaucoup aimé !« Mauvais genre », Chloé CRUCHAUDETLogo 14 18 red
Editions Delcourt (160 p)
Paru en octobre 2013

D’autres avis très positifs chez : Mo’, Noukette, Jérôme, La Sardine, Mokamilla, Cristie, Stephie

41 commentaires sur “« Mauvais genre », Chloé CRUCHAUDET

Ajouter un commentaire

    1. « Groenland » a déjà fait un aller-retour (il y a une paire d’années) entre la bibli et mon domicile, mais n’a pas été lu … Il m’attirait moins qu' »Ida », avec laquelle je venais alors de découvrir l’auteur.

      J'aime

  1. Une de mes plus belles découvertes BD je crois…! Me reste à découvrir Ida que le papa Noël a eu la bonne idée de déposer sous le sapin ! D’elle j’avais également beaucoup apprécié Groenland Manhattan…

    J'aime

    1. Ah, oui ! J’ai jubilé quand j’ai vu la trilogie « Ida » dans tes BD de Noël (la plupart du temps, je lis les billets des blogs sur tablette, alors mon commentaire reste dans ma tête 😳 , parce que ce n’est pas très pratique de les taper) !

      J'aime

    1. Le sujet est dur et il y a tout un aspect (dont je n’ai pas parlé pour ne pas spoiler) qui peut paraître assez malsain. Mais le traitement graphique mérite de tenter le coup.

      J'aime

    1. L’histoire est très spéciale, donc on pourrait ne pas aimer l’album de ce fait, en amalgamant le récit et l’œuvre elle-même pour les rejeter tous les deux : à mon sens, c’est la seule (pas très bonne raison) pouvant induire des fausses notes.

      J'aime

  2. J’ai adoré moi aussi mais contrairement à toi j’ai découvert Chloé Cruchaudet avec ce titre-ci et je continuerai avec la série Ida et Groenland Manhattan. Apparemment elle affectionne les histoires vraies

    J'aime

    1. Pour Groenland, je ne sais pas, mais pour Ida, oui, elle s’est inspirée d’une histoire vraie (mais je ne sais pas/plus à quel point elle a pu s’en éloigner).

      J'aime

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑