Sur mes brizées

Où il est, surtout, question de livres !

« Silo », Hugh HOWEY

24 Commentaires

siloIl n’y a pas d’autre choix que de vivre dans le silo, 144 étages immergés sous la terre, car l’air est devenu irrespirable à la surface du globe. On peut se rendre compte de l’état de la planète lorsqu’on se trouve à la cafétéria du dernier étage : des capteurs extérieurs permettent de projeter la vue d’un paysage post-apocalyptique sur d’immenses écrans semblables à des baies vitrées. Les habitants du silo qui mettent en question l’ordre établi sont affectés au nettoyage de ces capteurs. Un nettoyage dont ils ne reviennent pas.
Le shérif Holston, lui, a demandé expressément à sortir du silo, comme l’avait fait sa femme, trois ans auparavant, pour de mystérieuses raisons. Cette manifestation séditieuse le condamne d’office au nettoyage…

Ainsi commence cette chronique d’une société enterrée, « Silo », premier tome d’une trilogie annoncée. Holston, sur lequel le récit se focalise dans un premier temps, est un personnage marquant, pour lequel le lecteur ressent une sympathie immédiate. Ce sera aussi le cas pour les deux protagonistes qui le suivront, j’ai nommé madame le maire, Jahns, et le shérif adjoint, Marnes, pas des gamins, ces deux-là, plutôt des sages ayant déjà bien roulé leur bosse dans le silo, pour lequel ils veillent toujours à agir au mieux.
C’est par l’intermédiaire de ces trois figures profondément humaines que nous découvrons le silo, sa structure physique, avec sa répartition en étages dédiés aux diverses fonctions, ainsi que son organisation interne, qui ne tolère aucun écart. Il émane une grande force de toute cette partie du récit, qui m’a beaucoup plu.
En avançant, on s’intéresse à d’autres personnages, Juliette en particulier, jeune femme douée travaillant aux Machines, dont la curiosité sera à l’origine d’une cascade d’événements. Car, dans un milieu où le secret semble être cultivé à dessein, puisque toute trace d’histoire récente est gommée, il n’est pas bon de (se) poser trop de questions : derrière elles se profile le spectre de l’insurrection possible, qu’il faut à tout prix éviter pour préserver le silo.

L’immersion au sein du silo est réussie et le récit fonctionne efficacement. Action et suspense sont au rendez-vous, agrémentés de quelques surprises. En même temps que je voulais savoir ce qu’il allait advenir de Juliette, j’étais désireuse de découvrir dans quel contexte exactement on avait construit ce silo et les secrets que dissimulaient ses intolérables règles de fonctionnement. J’ai donc tourné les pages sans difficulté, enfin presque, parce que je reconnais qu’arrivée aux 2/3, j’ai eu un sérieux coup de mou, pas si captivée que ça. J’avais l’impression de regarder une bonne série américaine, mais qui prendrait son temps pour détailler certaines péripéties, en retardant le moment de nous délivrer quelques-unes des informations cruciales que nous attendons. Bon, les informations en question finissent par arriver et ce premier tome s’achève donc en nous ayant quand même révélé des éléments importants (et sans nous laisser en plein suspense, si bien qu’on peut attendre la suite posément… très posément en ce qui me concerne).

« Silo » est un bon roman de SF, voire un bon roman d’aventures tout court, tant il me paraît d’abord aisé pour les lecteurs qui ne sont pas des habitués du genre. C’est avec lui que les éditions Actes Sud inaugurent leur nouvelle collection, Exofictions.
A noter (ce à quoi je n’avais pas pris garde avant lecture) que ce roman a initialement fait l’objet d’une autopublication via internet, sous forme d’épisodes payants et que c’est son succès phénoménal sur la toile qui l’a conduit à être repéré par les éditeurs, américains dans un premier temps.

J'ai bien aimé !« Silo », Hugh HOWEY
Titre original Wool (2012)
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Yoann Gentric et Laure Manceau
Editions Actes Sud (558 p)
Paru en octobre 2013

D’autres avis chez : Lune, Lorhkan, Gromovar, Anudar, Cachou, Lhisbei, Escrocgriffe …

Publicités

24 réflexions sur “« Silo », Hugh HOWEY

  1. Une nouvelle collection chez Actes Sud ? De la SF en plus ? Voilà qui est plutôt inattendu ! Je vais guetter leurs titres alors !

  2. Même impression pour moi (jusqu’aux deux tiers aussi, après ça retombe un peu comme un soufflé trop cuit)

  3. Pourquoi pas, c’est intrigant cette histoire de silo, et ça ne fait pas trop science-fiction, juste anticipation.

  4. Chez toi je repère de bonnes idées de lecture SF…

  5. Avec tout le buzz autour de ce bouquin, ça donne forcément envie mais j’ai un peu peur de rester sur ma faim, donc ça sera emprunt en biblio !

  6. Egalement un peu la même impression du soufflé…

    Sinon, je suis un peu long à la détente, mais je trouve sympa la section « d’autres avis chez… », du coup j’ai mis mon propre article à jour. Pour revenir au sujet qui nous intéresse, avec le recul, j’ai l’impression qu’on a tous à peu près le même ressenti sur ce bouquin. Je ne peux m’empêcher de penser qu’Hugh Howey n’est pas passé loin du chef d’oeuvre tant l’épisode 1 est maîtrisé : à la fin de cette partie je me suis précipité sur mon ordinateur pour télécharger la suite 😀 Ca reste un très bon bouquin, mais je garde cet arrière-goût de frustration, snif.

    • « D’autres avis chez … » se retrouve souvent sur les blogs. Je trouve que c’est pratique pour compléter l’idée qu’on peut se faire d’un livre et essayer de voir s’il va nous convenir ou pas.
      Et oui, le début du roman, c’était grand. Après, c’est (juste) bien.

  7. Moi j’ai beaucoup aimé, mais je suis plutôt bon public. Il faut dire que malgré quelques défauts, Hugh Howey sait garder son lecteur captif.
    Ça reste une belle porte d’entrée dans la SF, et un bonne idée pour un début de collection de genre chez Actes Sud.

    • J’avoue que le choix d’Actes Sud m’a un peu déroutée : de leur part, je m’attendais à quelque chose de plus exigeant. Mais, réflexion faite, je comprends leur démarche.

  8. Tu as vraiment le don de m’intéresser à ce genre de littérature auquel je serais plutôt réfractaire en temps normal… Je note ce titre en gardant à l’esprit que deux autres volumes devraient suivre…

  9. Je n’y connais rien en SF, mais si c’est Actes Sud…

  10. 😦
    dommage, ça aurait été une bonne raison pour que je m’y mette !

  11. Beaucoup entendu parler de ce livre et je suis plutôt tentée alors que je lis peu de SF. Bon, en même temps, je suis actuellement plongée dans Le meilleur des mondes de Huxley, donc je n’enchainerai probablement pas les deux. Mais il est noté pour la suite.

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s