« Les fiancés de l’hiver » (« La passe-miroir », tome 1), Christelle DABOS

Les fiancés de l'hiverQuatrième de couverture :
Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

C’est dans Télérama que j’ai appris en même temps l’existence du concours Premier roman jeunesse lancé, au printemps 2012, par Gallimard Jeunesse, RTL et Télérama et le nom de la lauréate, Christelle Dabos, dont « Les fiancés de l’hiver », premier tome d’une saga fantastique, « La passe-miroir », faisait l’objet d’une critique élogieuse. Dans la foulée, j’ai lu les premières pages du livre et le tout a suffi à me donner terriblement envie de découvrir l’univers que cet écrivain avait créé (avec le secret espoir de remédier à l’état de manque suscité par la fin de la série Harry Potter).
Bilan ?
« Les fiancés de l’hiver » est un roman que j’ai dévoré, un de ces livres qui vous rappellent l’origine de votre goût pour la lecture : le plaisir de se laisser emporter dans une histoire prenante et surprenante, narrée par une conteuse dotée d’une belle imagination et d’un réel talent d’écriture.
Pour vous convaincre de vous lancer à votre tour, je pourrais vous affirmer que les personnages sonnent vrai (Ophélie en premier lieu, héroïne atypique qui plus est), les situations tout autant (dans le registre du fantastique, s’entend). Je pourrais vous proposer un assortiment de tout ce que j’ai aimé dans ce livre (j’ouvrirais une parenthèse pour énumérer des exemples en forme d’images évocatrices directement extraites des pages). Mais pourquoi ne pas éviter de trop vous en dire et vous laisser le bonheur de découvrir, à votre tour, les diverses facettes du monde qu’a fait naître Christelle Dabos ?

Ouvrez le livre, commencez-le et si, comme je l’espère, vous accrochez, vous allez avoir du mal à le refermer !

P.S : Christelle, je ne veux pas vous mettre la pression, mais on en est où, pour l’écriture du tome 2 ?
P.S’ : Ô lecteur inquiet (je sais ce que c’est), sois rassuré, même si j’apostrophe ainsi l’auteur, ce premier tome ne s’achève pas sur un cliffhanger de folie et tu peux y aller sans crainte, inutile d’attendre la fin de la saga.

J'ai beaucoup aimé« Les fiancés de l’hiver » (« La passe-miroir », tome 1), Christelle DABOS
Editions Gallimard Jeunesse (519 p)
Paru en juin 2013

15 commentaires sur “« Les fiancés de l’hiver » (« La passe-miroir », tome 1), Christelle DABOS

Ajouter un commentaire

    1. J’ai ECLATE DE RIRE en te lisant !
      T’inquiète, le billet est prêt et paraîtra aujourd’hui (va savoir, peut-être à 23H55 😈 !) !

  1. Tant mieux, je me suis dit, elle va en avoir marre de moi. 😉
    J’ai déjà préparé ma pile de pavés, je suis parée pour l’été! Je vais battre mon score de l’an dernier. A très bientôt donc.

  2. après votre chronique je me suis depecher d’acheter ce livre, et vous avez raison c’est un livre passionant et c’est maintenant une torture que d’attendre le deuxième tome.

  3. Ce livre était vraiment captivant du début a la fin et j’encourage Christelle Dabos a très vite écrire le second tome que j’attend avec beaucoup d’impatience 🙂

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑