« Une partie de chasse », Agnès DESARTHE

Tristan est invité à une partie de chasse. C’est Emma, sa compagne, qui l’a poussé à y participer. Pour s’intégrer. Car dans ce village, ils sont encore des nouveaux et la jeunesse de Tristan ne l’aide pas à faire son trou.
Mais dans cette partie de chasse, rien ne va se passer comme prévu.
Tout d’abord parce que, dès le début, surgit un lapin de garenne dont les pensées et réflexions ne cesseront, tout au long du récit, de croiser celles de Tristan.
Ensuite parce qu’un accident immobilise un des trois compagnons du jeune homme, lequel se retrouve isolé à ses côtés. Et alors qu’ils attendent les secours et que Tristan, à la demande de son camarade, raconte des histoires tirées de sa vie passée en laissant son esprit vagabonder et s’en remémorer d’autres, une pluie violente se met à tomber, prélude à un orage d’une ampleur incroyable…

Quelle belle surprise que ce court roman ! Tel le lapin mû par son instinct de créature bondissante, il nous emmène par petits sauts successifs d’un point de vue à l’autre (de l’animal à l’humain), du présent au passé et d’une situation somme toute banale à un enchaînement inattendu, où l’on verra même l’homme se creuser à son tour un terrier.
Au fil d’une histoire (que je vous laisse découvrir, j’en ai déjà assez dit) traitée de manière originale, l’auteur ouvre des fenêtres sur le personnage principal mais aussi, à quelques reprises, sur ses acolytes, rappelant le passé qui a fait d’eux ce qu’ils sont. Aperçus ou séquences de quelques pages esquissent l’essentiel car ici brièveté rime avec densité. Le rythme est nerveux, la plume élégante, parfois sensuelle ou poétique, fait aussi la part belle aux dialogues saisis sur le vif. Le lecteur se demande bien où on l’emmène et ne sera déçu ni par le chemin pris, ni par l’arrivée !
Un roman hors des sentiers battus, qui nous invite à laisser gambader notre imagination et notre esprit.

« Une partie de chasse », Agnès DESARTHE
Editions de l’Olivier (153 p)
Paru en août 2012

Les avis (tous positifs) de Leiloona, Clara, Lucie

28 commentaires sur “« Une partie de chasse », Agnès DESARTHE

Ajouter un commentaire

    1. Le hasard des rencontres (en bibliothèque ou en librairie) et ton temps de lecture (limité, malheureusement) se chargeront bien de l’élaguer, cette interminable liste 🙂 !

  1. Un roman qui ne m’aurait pas forcément attirée au départ mais qui, une fois ton billet lu, me parait suffisamment curieux et original pour me donner envie de le découvrir.

  2. Comme Aifelle, ça fait un bail que je n’ai pas lu Agnès Desarthe, et à la vérité, je ne sais pas pourquoi j’ai abandonné cet auteur. Ton avis sur ce récit me donne envie, en tout cas!

    1. Et un livre dont on se dit, je te rejoins entièrement car tu l’avais noté dans ton billet, qu’on le relira (et ce n’est pas si souvent, qu’on se dit ça).

    1. Le roman est court, aussi j’ai craint que, en en disant trop, il ne reste plus guère à découvrir au lecteur (et puis, moi, j’aime bien être surprise et je crois que nombre de lecteurs sont dans ce cas).

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑