Où l’on échange des idées de pavés-pour-l’été !

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais moi, quand l’été vient, il m’arrive d’avoir envie d’un bon gros roman-pavé, aussi dépaysant que les vacances, un roman dans lequel on se plonge, vautré sur la plage-dans l’herbe-dans sa chaise-longue (rayez la mention inutile) !

Une année, je découvris ainsi « Du bout des doigts », de Sarah Waters, dont le rythme pas forcément trépidant (je pense aux 200 premières pages) ne m’a pas gênée : nous étions dans les Pyrénées, à faire de belles balades (bien épuisantes), la maison louée n’avait ni télé ni connexion internet, donc j’étais ravie de retrouver mon bouquin le soir.
Un autre été, je me suis quelque peu essoufflée avec « Anna Karénine », mais heureusement (ce coup-ci, il y avait une connexion internet), les copines blogueuses sont venues m’encourager et je n’ai jamais regretté cette lecture.

Tout ça pour dire que l’envie de pavé-pour-l’été a ressurgi au cours d’une virée en librairie (qui s’est soldée par zéro achat, y’en a qui pourraient en prendre de la graine, suivez mon regard !). Je suis en effet tombée sur « La Religion », de Tim Willocks, repéré depuis sa sortie en grand format. A l’époque, ce sont des libraires de Vélizy qui l’avaient présenté comme un coup de cœur et je n’avais lu ensuite que de bonnes critiques à son sujet. Je l’avais même suggéré à mes copines de club de lecture, l’une d’elles l’avait acheté et plusieurs l’avaient lu, toutes avec beaucoup de plaisir. Et moi, là-dedans ? Ben… ce n’était jamais le bon moment !

Et vous, quels sont les pavés-pour-l’été que vous avez déjà lus et que vous recommanderiez ?
En avez-vous, comme moi, repérés qui vous tenteraient ?

N’hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires : je reprendrai vos suggestions dans ce billet, que je complèterai au fur et à mesure.
… et ça donne ce qui suit :

VOS  RECOMMANDATIONS :

Emmyne :
Une autobiographie, Agatha Christie

Melba et Chaplum :
Le Prince des Marées et Beach Music, de Pat Conroy

Chaplum et Céline :
tous les John Irving

Chaplum et Choupynette :
La rose pourpre et le Lys, de Michel Faber

Voyelle et Consonne  et Caroline :
Dans la main du diable, d’Anne-Marie Garat

Valmleslivres :
Dernière nuit à Twisted River, de John Irving

Theoma :
des sagas comme : Chroniques de San Francisco, L’Assassin Royal, Le Trône de Fer

Chaplum :
Le déclin de l’empire Withing, de Richard Russo
Caresser le velours, de Sarah Waters
Les brumes de Riverton, de Kate Morton
A l’est d’Eden, de Steinbeck

Céline :
Le temps où nous chantions, de Richard Powers
Les Misérables, de Victor Hugo

LA  LISTE  DE  VOS  ENVIES  :

Anne, Emmyne, Kathel et Petite Fleur :
La trilogie berlinoise, de Philip Kerr

Petite Fleur et Valmleslivres :
Le prince des marées, de Pat Conroy

Yspaddaden et Caroline :
Belle du Seigneur, Albert Cohen

Anne :
Le coeur glacé, d’Almudena Grandes
La malédiction d’Edgar, de Marc Dugain
Nord et Sud, d’Elizabeth Gaskell

Emmyne :
Moby Dick, Herman Melville (relecture)
Terre des Oublis, de Duong Thu Huong
Rouge Brésil, de JC Rufin
La septième rencontre, de H.Wassmo
Le totem du loup, de Jiang Rong
Dalva, de Jim Harrison

Kathel :
Karitas, l’esquisse d’un rêve, de Kristin Marja Baldursdottir

Petite Fleur :
Ça, de Stephen King
Le maître des illusions, de Donna Tartt

Valmleslivres :
Un garçon convenable, de Vikram Seth
Une prière pour Owen, de John Irving

Yspaddaden :
Freedom, Jonathan Franzen
Folie d’une femme séduite, Susan Fromberg Schaeffer
Un pays à l’aube, Dennis Lehane
Ada ou l’ardeur, Vladimir Nabokov
Bellefleur, Joyce Carol Oates
Le temps où nous chantions, Richard Powers
Au-delà du Mal, Shane Stevens
L’indésirable, Sarah Waters
La famille royale, William T. Vollmann
La griffe du chien, Don Winslow

Choupynette :
Les piliers de la terre, de Ken Follett
Lonesome dove, de Larry McMurtry
La saga des Forsythe
Le deux derniers tomes de Harry Potter

47 commentaires sur “Où l’on échange des idées de pavés-pour-l’été !

Ajouter un commentaire

  1. Cet été, j’aimerais beaucoup m’attaquer à quelques pavés pas vraiment récents… La trilogie berlinoise, de Philip Kerr, Le coeur glacé d’Almudena Grandes, La malédiction d’Edgar de Marc Dugain. Et je ne sais plus si c’est un pavé, mais je lirai sûrement Nord et Sud d’Elizabeth Gasell, je suis tombée sous le charme en regardant l’adaptation BBC (j’hyperventile, rien de moins)

  2. Moi aussi j’aime bien les pavés l’été car sous les pavés ‘y la plage 😉 !!!!
    Sinon concernant le roman dont tu parles, je le reluque aussi depuis sa sortie en poche, mais comme souvent avec les pavés, j’ai peur des longueurs ! à voir donc !
    P.S : trop forte de sortir d’une librairie sans achat !!!!

    1. Comment as-tu deviné que je pensais à toi en parlant des achats en librairie 😉 ?!
      Sinon, pour les longueurs dans « La Religion », j’ai lu une critique sur un blog qui en faisait état, cela concernait les scènes de batailles, je crois, mais la lectrice dit les avoir survolées et ça n’a pas gâché son plaisir.

  3. Le pavé de l’été, c’est ce que j’appelle un voeu pieu… parce que finalement, toujours en vadrouille, je me demande si je ne lis pas moins à cette période là ( et puis, je ne sais pas toi, mais je joue du rattrapage presse à gogo ! )
    Alors… les voeux pieux : cela fait au moins trois ans que je me promets de relire Moby Dick… sinon, au programme tous les étés 😉 La trilogie berlinoise ( coucou Anne 🙂 ), Terre des Oublis de Duong Thu Huong, Rouge Brésil de JC Rufin, la septième rencontre de H.Wassmo, Le totem du loup de Jiang Rong, le Dalva de Jim Harrison… une saison ne va pas suffire !
    L’été dernier, j’ai dévoré l’oeuvre de Carver, les nouvelles et la poésie, et du polar ( avec un retour à Chandler, ça ne se refuse pas ). Si cela t’intéresse, je te recommande comme pavé  » Une autobriographie de Dame Agatha Christie, savoureux.

    1. Quoi, Emmyne, tu n’as pas encore lu Terre des oublis !! Et… donc… tu possèdes La sptième rencontre ?? Impossible de le trouver en librairie, il est épuisé !

      1. Ayé, maintenant tu sais que je ne suis pas parfaite 😀
        ( bon, si je comprends bien, ce serait bien que je lise en juillet cette  » septième rencontre  » pour le prêter en août )

        1. T’as tout compris !! Et j’ai une cousine très intéressée par mon blog et par … Tout est dans la tête !! (Excuse-nous de régler nos affaires ici, Brize, je sors)

    2. Oui, les voeux pieux, je connais aussi ! (en revanche, non, je ne m’attelle pas au rattrapage presse… et c’est un tort !)
      J’ai offert « La trilogie berlinoise » à mon mari… j’te raconte pas l’achat intéressé 😉 ! Mais, après l’avoir lu, il m’a dit que ce serait trop dur pour moi (pfff ! pour qui il me prend, même pas peur, d’abord !… ouais, enfin, j’ai abandonné certains auteurs comme Grangé quand même), ce qui m’étonne parce que je n’ai rien lu de tel chez les unes ou les autres. En revanche, il y a trèèès longtemps, j’avais lu le premier tome, « L’été de cristal » et je me souviens que je l’avais trouvé (très) dur, mais j’avais aimé (et c’est tout ce dont je me souviens). Du coup… j’vais p’têt attendre que tu la lises, cette trilogie… et tu me diras quoi !

    1. Vu mon rythme de lecture, quand j’emporte un pavé, il remplace deux ou trois livres, donc ça règle la question du poids !
      Quant à l’aspect pavé/vacances, je crois qu’il est lié à des souvenirs de lecture de jeunesse ou d’adolescence : c’est pendant les vacances que j’avais lu « Les trois mousquetaires » et « Vingt ans après », « Autant en emporte le vent », « Le docteur Jivago »etc.
      Bien plus tard, c’est aussi pendant les vacances que je me suis attaquée à des sagas comme « Le charbon et le tartan », la saga préhistorique de J.M Auel, pour ne citer qu’elles.

    1. Ah, mais il ne s’agit pas de programmer, juste de noter ce qui nous tente ou ce qu’on a aimé, dans le domaine « pavesque ».
      Et je me méfie, comme toi, tellement des lectures programmées, que je n’ai pas osé acheter ce fameux « La Religion » : je me suis dit que, si mon envie perdurait, il serait temps de l’acheter la veille du départ (inutile de risquer de le voir traîner sur une étagère, si, dans 15 jours, l’envie m’est passée).

  4. Il y a La trilogie berlinoise qui m’attend en poche (car les pavés de l’été se doivent d’être en poche, en ce qui me concerne !) et Karitas, l’esquisse d’un rêve, qui n’est pas mince non plus. Après, ce sera le feeling, le hasard des rencontres…

    1. Ah oui, pour moi aussi, le pavé d’été doit par définition être en poche, pour que, malgré son épaisseur, on puisse quand même le traîner partout.
      Je n’avais jamais entendu parler de « Karitas »… et, après recherche, je comprends pourquoi tu n’avais pas mis le nom de l’auteur, j’ai dû m’y reprendre à deux fois pour le recopier !

  5. C’est amusant cette histoire de pavés… je me rends compte en vous lisant que ce n’est pas du tout un détail auquel je fais attention! Ça doit être parce que la plage est à deux pas et qu’en Bretagne, c’est bien connu, c’est l’été tout le temps! Larf larf larf… 😉

    1. Ou bien c’est parce que, comme Keisha, tu lis très vite, donc un pavé ne te fait pas peur (alors qu’à moi, si) (je dis ça parce que, tu vois, j’suis un peu dubitative pour ton explication locale 🙂 ).

  6. Comme d’autres l’ont dit avant moi, j’ai aussi la « Trilogie berlinoise » qui m’attend. Ou bien « Ca » de Stephen King. Et un jour, j’aimerais bien lire « Le prince des marées » et  » Le maître des illusions ».

  7. Je commente très rarement même si je lis régulièrement… Cette fois j’ai quelque chose à proposer… Pas vraiment récent mais bien dans la cible des pavés pour l’été :
    Pat : Le prince des marées, Beach music…
    Merci pour les idees piochées dans vos notes de lectures…

    1. Bonsoir Melba 🙂 .
      Je note vos recommandations avec d’autant plus d’empressement que, je le disais à Petite Fleur, j’ai adoré « Beach Music » et je vous rejoins : peu importe la date de ces romans, ils ont sans conteste le profil du pavé-de-l’été.
      Et je me réjouis de savoir qu’il vous arrive de trouver quelques idées de lectures sur mon blog.

  8. Quelle bonne idée de billet! (On va lancer notre opération « lectures de vacances » tout bientôt aussi). Sans hésitation : « Dans la main du diable » le grand roman d’Anne-Marie Garat, premier tome de la trilogie « La traversée du siècle ». C’est donc une brique avec deux briques à la suite!

  9. Je recommanderais un Irving, qui aime écrire des pavés. Et comme dernière nuit à Twisted River est sorti en poche, je choisis celui-ci.
    Moi aussi , j’aime lire des pavés l’été, aussi parce que j’ai le temps. J’ai prévu de lire Un garçon convenable (je crois que c’est le titre en français, moi, je l’ai en VO) de Vikram Seth (environ 1200 p!), Une prière pour Owen de mon cher Irving et Le Prince des marées recommandé par Melba.

    1. Ah oui, « Les chroniques de San Francisco » ! C’est une des sagas que j’ai lues l’été, j’aurais pu la mentionner dans ma réponse à Keisha.

  10. Moi, j’adore les pavés :p Donc, je confirme pour les deux Pat Conroy. Je te recommande tous les John Irving ou encore Le déclin de l’empire Withing de Richard Russo. De Sarah Waters, j’ai aussi adoré Caresser le velours. Ou dans le même genre La rose pourpre et le Lys de Michel Faber. Si tu veux du léger, j’ai bien aimé Les brumes de Riverton de Kate Morton.
    Je pense aussi à A l’est d’Eden de Steinbeck.
    Bon, je m’arrête là ? 😀

    1. Lu pas mal de John Irving, Steinbeck aussi. Pas tentée par le Faber et après « Du bout des doigts » je me suis dit que ça me suffisait, du côté de Sarah Waters. Pas encore lu Russo (et je le déplore). Repéré depuis un moment « Les brumes de Riverton » : merci de me rafraîchir la mémoire !

  11. j’ai inscrit 12 pavés à mon programme 2012… parmi ces titres, j’en ai lu un pour l’instant, mais j’ai lu d’autres pavés, forcément… d’ailleurs, il faudrait s’entendre sur le mot pavé : pour moi, au moins 700 pages sinon c’est petit joueur…
    Voici les titres qui me restent officiellement (il n’y a pas « La religion » qui me tente pourtant beaucoup) :
    Albert Cohen : Belle du Seigneur
    Jonathan Franzen : Freedom
    Susan Fromberg Schaeffer : Folie d’une femme séduite
    Dennis Lehane : Un pays à l’aube
    Vladimir Nabokov : Ada ou l’ardeur
    Joyce Carol Oates : Bellefleur
    Richard Powers : Le temps où nous chantions
    Shane Stevens : Au-delà du Mal
    Sarah Waters : L’indésirable
    William T. Vollmann : La famille royale
    Don Winslow : La griffe du chien

    1. Eh bien, ça, c’est de la Liste !
      Dans le lot, je n’ai lu (et apprécié) que « Un pays à l’aube ». J’avais oublié que je voulais lire « Le temps où nous chantions »… Et je n’ai pas entendu parler de « La famille royale », je me renseignerai.
      Sinon, on est d’accord, un pavé c’est plutôt dans les 700 pages… mais on ne va pas chipoter : quand on est dans les 500/600, dès lors que la police de caractère n’est pas énorme et qu’il n’y a pas une mise en page super aérée (je pense à certains faux pavés édités ces temps-ci), on y est malgré tout (du moins pour des lecteurs dont le rythme de lecture n’est pas hyper rapide, des lecteurs comme moi, quoi). Je n’ai pas vérifié si tous les titres cités entrent dans cette catégorie, mais j’en connais beaucoup au moins de vue et ça colle (sauf pour les tomes pris individuellement dans une saga comme les « Chroniques de San Francisco », qui ne sont pas volumineux).

    1. Ah, ah ! Je reconnais bien là l’amatrice de challenges que tu es 🙂 et je trouve ton idée excellente (ça permettrait d’avoir un endroit où rassembler les avis sur lesdits pavés) !
      Mais tu me vois, moi, lancer un challenge (de très courte durée, en plus, donc avec une contrainte forte, finalement), alors que je ne participe à aucun ? Je ne serais pas crédible du tout, sur ce coup-là !

  12. Je renchéris : tous les Irving ! « Je te retrouverai », un sacré pavé, parfait pour l’été. « Le temps où nous chantions », de Richard Powers, c’est gros et c’est beau ! Ou, pourquoi pas, « Les misérablesé », de Victor Hugo !
    Bonnes lectures d’été, et bon soleil j’espère !

  13. j’aimerais enfin me pencher sur Les pilliers de la terre, de Follett, Lonesome dove de Larry McMurtryou la saga des Forsythe. Il me faut aussi terminer la série Harry Potter dont il me reste deux tomes à lire. Il y a deux ans j’avais lu le gros pavé de Michel Faber The crimson petal and the white que j’avais adoré.

  14. Hello Brize !
    J’ai tilté avec « La religion » ! En fait, je ne connais pas le livre, mais je travaille à Vélizy… et je suis dingue des libraires de bon conseil, j’avoue, c’est mon péché mignon…. C’était à la FNAC ?
    Je participe aux 12 d’Ys, donc pour moi ce sera Belle du Seigneur, dans ma PAL depuis des lustres…
    J’ai aussi les Sarah Waters, la trilogie berlinoise, le Faber et d’autres dont je ne me souviens même plus 😉 J’avais adoré Dans la main du diable, les autres m’attendent, mais pour cet été, je ne pense pas avoir le temps.
    Tu n’avais pas aimé Sarah Waters ?

    1. Hello Caroline !
      Oui, c’était bien à la FNAC, tu y étais aussi, peut-être.
      Je vais noter ton « Belle du Seigneur » (que « La liste de mes envies » m’a bien spoilé, soit dit en passant…) et ta recommandation pour « Dans la main du diable ».
      Pour le Sarah Waters, voir mon article de blog, que j’ai mis en lien.
      A bientôt !

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑