« Journal d’un parfumeur », Jean-Claude ELLENA

Parfumeur de la Maison Hermès depuis 2004, Jean-Claude Ellena a tenu ce journal pendant un an. C’est un carnet de notes au sein duquel l’homme consigne ses remarques et réflexions aussi bien sur sa manière de concevoir son art et de travailler que sur d’autres sujets artistiques et culturels qui lui tiennent à cœur.

Ce journal nous donne à voir la manière dont l’homme travaille, à l’ancienne, une alliance de « bricolage », comme il le qualifie lui-même (le parfum n’est pas une science exacte) et de rigueur dans l’utilisation de procédés chimiques complexes et toujours susceptibles de renouvellement
On imagine la difficulté qu’il peut y avoir à parler d’un parfum. C’est à elle, justement, malgré tous les efforts fournis par l’auteur qui n’en est pas à sa première expérience en la matière car il juge important de parler du parfum,  que je me suis heurtée : je n’ai, au fil de ces pages, quasiment rien senti, excepté la furieuse envie de me retrouver dans l’atelier du parfumeur, auprès de lui, pour qu’il illustre ses propos en me donnant à humer tous ces effluves dont il me parlait. Loin de moi l’idée de mettre en question le talent de l’écrivain, mais il a été sans effet sur moi.
Qui plus est, j’ai trouvé le ton de l’essai très distancié, les propos sont toujours mesurés et je n’ai guère réussi à percevoir l’homme en deçà de ses mots : il m’a manqué ce zeste d’une passion que je m’attendais à trouver, dans un texte bien trop zen pour moi (mais sans doute a-t-il souffert du contraste avec ma lecture précédente).

Pour être honnête, je n’ai poursuivi et achevé ce livre, dont j’ai cependant apprécié l’aspect documentaire sur le travail du parfumeur, que parce qu’il fait partie de la sélection 2012 du Prix du Marais de la médiathèque de Lomme (et qu’il est court). J’avais commencé à la découvrir avec « La poussette » et je trouvais dommage de ne pas aller au bout de ce deuxième opus.

Un opuscule sans aucun doute digne d’intérêt, mais je m’y suis un peu ennuyée.

« Journal d’un parfumeur », Jean-Claude ELLENA
Editions Sabine Wespieser ( 130 pages)
Paru en mai 2011

Vous trouverez une présentation détaillée et élogieuse de ce livre chez Grain de Musc.
Géraldine Dormoy, sur le site de L’Express, l’a elle aussi beaucoup apprécié.

4 commentaires sur “« Journal d’un parfumeur », Jean-Claude ELLENA

Ajouter un commentaire

  1. Tu es la deuxième blogueuse à être déçue (je ne sais plus qui était la première). Il me tentait pas ce livre là, mais maintenant j’hésite beaucoup.

    1. Ah, pas vu le billet de la blogueuse dont tu parles (pourtant j’ai cherché), mais de toute façon je ne voulais pas dissuader les lecteurs potentiels de ce livre, raison pour laquelle j’ai mis des liens vers des articles de lectrices qui l’ont aimé (et je crois que le ton te plairait, et les petites notes de l’auteur sur des sujets divers, tu devrais essayer).

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑