« L’Appel des origines », tome 2 « Nairobi », Callède, Séjourné et Verney

Ce livre est le tome 2 du triptyque « L’Appel des origines », dont je vous avais présenté le premier volet ici.
ATTENTION SPOILERS CONCERNANT LE TOME 1

Résumé du tome 1 :
Nous avions laissé Anna, jeune métisse vivant à Harlem avec son oncle et sa tante, dans les années 20, alors qu’elle s’embarquait pour l’Afrique. Elle venait en effet de découvrir, secret de famille jusque-là bien gardé, l’identité de son père, un Blanc, en même temps qu’elle apprenait qu’il était porté disparu, avec les autres membres d’une expédition de chercheurs partie en Afrique sur les traces des premiers hommes et dont il était le guide. Son voyage s’effectue en compagnie d’une équipe composée d’un duo de cinéastes et d’un duo de chercheurs du Museum d’Histoire Naturelle de New York (dont Simon, tombé amoureux d’elle). Ce sont les bénéfices attendus du film (la mode est aux aventures africaines en cinémascope) qui ont permis de financer cette expédition de secours non programmée.
Tome 2 :
Le tournage commence sur le paquebot, où l’épopée d’Anna est filmée au jour le jour. La traversée est sereine, même si Anna et Simon préfèrent dissimuler leur liaison. Escale à Lisbonne puis arrivée à Mombasa et enfin à Nairobi, d’où l’expédition doit partir. Mais quelques complications surviennent, d’ordre matériel et relationnel…

L’histoire se poursuit donc au fil du périple d’Anna et se fait l’écho du journal intime qu’elle tient. Le lecteur l’accompagne ainsi durant la traversée et continue à partager ses sentiments et ses émotions lorsqu’elle pose le pied sur le continent africain. Ici comme auparavant à Harlem, sa condition de métisse pose problème : ni blanche, ni noire, elle a toujours du mal à trouve quelle peut être sa place, puisque les uns comme les autres, souvent, la rejettent. La quête du père s’inscrit donc dans une quête identitaire au sens plus large du terme, laquelle entre en résonnance avec une quête scientifique, elle, puisqu’il est question de situer le lieu où sont apparus les premiers hommes.
Qu’il s’agisse d’une fiction, avec tout ce qu’elle peut avoir d’improbable, n’empêche pas le scénariste d’inscrire son récit dans un contexte bien documenté (chemin faisant, on a d’ailleurs le plaisir de croiser Dennis Finch-Hatton et Karen Blixen) où les notations sur des faits historiques trouvent chez le lecteur moderne un écho particulier. L’Afrique est encore un continent magnifique et quasi inviolé, regorgeant de milliers d’animaux sauvages. Mais l’homme blanc fond sur lui, prédateur s’y adonnant aux safaris à tout va (j’ai découvert que Roosevelt avait fait partie de ces chasseurs qui abattaient le gibier sans aucune retenue) et le commerce de l’ivoire est le prétexte à l’extermination d’une quantité effarante d’éléphants…

J’ai eu autant de plaisir avec ce tome 2 qu’avec le premier. Après Harlem, le récit nous emmène en Afrique et c’est un vrai bonheur d’en admirer les paysages. « L’Appel des origines » se confirme comme étant une bonne histoire, celle d’une jeune femme à un tournant de sa vie, portée par un graphisme élégant et des couleurs superbes.
J’espère que le troisième et dernier tome de ce triptyque viendra clore avec le même talent cette belle fresque aventureuse.

« L’Appel des origines », tome 2 « Nairobi », Callède, Séjourné, Verney
Editions Vents d’Ouest
Paru en janvier 2012

9 commentaires sur “« L’Appel des origines », tome 2 « Nairobi », Callède, Séjourné et Verney

Ajouter un commentaire

  1. L’histoire me parait bien intéressante et si en plus comme tu dis que les images sont belles alors il n’y a pas de raison de s’en priver.

  2. J’espère que le dernier tome ne tardera plus car je suis bien tentée par cette série mais je ne veux pas attendre trop longtemps entre les tomes. C’est tout d’abord le dessin qui m’a attirée mais l’histoire a l’air largement à la hauteur aussi 🙂

    1. Joëlle, pour les albums de ce style (et celui-ci ne semble pas faire pas exception à la règle), il faut compter un an entre chaque tome. Donc si tu veux que le triptyque soit achevé, il va falloir être patiente !

  3. Bon, j’ai lu le premier à cause, pardon, grâce à ton billet ^^ , un bon moment, alors évidemment, maintenant que j’apprends que le second est enfin disponible…

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑