Sur mes brizées

Où il est, surtout, question de livres !

« Le Cercle et la Flèche » (Le Chaos en marche, Livre 2), Patrick NESS

2 Commentaires

 Avertissement : ce roman est la suite de « La Voix du couteau » ; la présentation ci-après dévoile donc, impossible de faire autrement, la fin du premier tome.

   Todd et Viola, enfin arrivés à Haven, ont découvert que Maire Prentiss les y avait précédés et tenait la ville, une ville qui s’est rendue à lui sans combattre, effrayée seulement par la rumeur de son armée en marche.
Ils sont immédiatement séparés, alors que les événements dramatiques vécus ensemble les ont profondément liés : Todd est fait prisonnier dans le grenier de la cathédrale, en compagnie de l’ancien maire de la ville ; quant à Viola, dans un état critique, elle est envoyée dans une maison de soins tenue par des guérisseuses. Chacun ignore ce que son ami(e) est devenu(e) et Maire Prentiss joue auprès d’eux un subtil jeu de chantage, faisant dépendre le destin de l’un de l’aide que l’autre acceptera de lui apporter, en exécutant les missions confiées, pour Todd ou bien en fournissant les renseignements qu’il demande, pour Viola. En même temps, Maire Prentiss, devenu Président Prentiss, affirme brutalement sa mainmise sur la ville de Haven, rebaptisée New Prentissville, en prenant des mesures très spéciales qui bouleversent radicalement son mode de vie.
Mais il va bientôt devoir compter avec une résistance inattendue, celle d’un mouvement nommé La Flèche…

   « Le Cercle et la Flèche » s’inscrit dans le prolongement direct de « La Voix du couteau« , dont la lecture s’avère indispensable car il n’y a pas de rappel des faits arrivés précédemment, on plonge derechef dans la poursuite de l’action telle qu’on l’avait laissée à la fin du tome précédent.
On retrouve le Bruit, ce flux sonore permanent des pensées des humains (masculins) et de tous les êtres animés, dont le style parlé de Todd, toujours diablement efficace, est à son niveau l’exact reflet. Cette fois, la narration est à deux voix : tantôt [Todd], tantôt [Viola], alternance correspondant aux chemins séparés que prennent nos deux principaux protagonistes.
Si « La Voix du couteau » m’avait semblé dur, ce tome-ci l’est bien davantage encore. « Le Cercle et la Flèche » est un roman terrible. Il met en scène, dans l’environnement étranger d’une planète lointaine en cours de colonisation, des événements rappelant les pages maudites de notre Histoire, où les plus faibles sont les victimes de l’oppression, où la force du vainqueur s’exerce impitoyablement sur ceux qu’il domine. L’homme y apparaît, souvent, sous son jour le plus noir : lâche, corrompu, cruel jusqu’à l’abjection. Quant aux opprimés, pour ceux qui ont la force de résister se pose la question des moyens à utiliser : la résistance donne-t-elle tous les droits, dont celui de prendre la vie ? Et les rebelles ne risquent-ils pas, à leur tour, de se voir manipulés par des personnalités machiavéliques dont les desseins les dépassent ? La soif du pouvoir peut aussi brûler, qui sait, dans le cœur de certains opposants à la tyrannie.
Pas de réflexion manichéenne chez Patrick Ness, bien au contraire. « Nous sommes les choix que nous faisons », affirment les héros. Mais il leur arrive de ne plus savoir quoi ou qui choisir, quand ils en viennent à douter de tout, y compris d’eux-mêmes. Le poids des événements, leur enchaînement fatidique, ne laissent personne indemne et le lecteur, sidéré, se demande si ses héros ne risquent pas de perdre leur âme.

   Roman palpitant et tragique, « Le Cercle et la Flèche » mêle intelligemment, au gré de nombreux rebondissements, l’aventure de deux individus intimement liés à celle de tout un peuple, dans une trame politique soutenue par une réflexion suffisamment complexe pour que sa lecture soit à réserver aux grands adolescents et intéresse aussi les adultes.

   A noter que ce tome s’achève (à nouveau) sur un suspense tel qu’on ne peut qu’attendre impatiemment la suite. Elle clôturera cette trilogie et on espère qu’elle sera à la hauteur de ce volume, impressionnant de maîtrise.

« Le Cercle et la Flèche » (Le Chaos en marche, Livre 2), Patrick NESS
éditions Gallimard Jeunesse (461 p)
paru en avril 2010

(réédition d’un article paru le 5/05/2010)

Publicités

2 réflexions sur “« Le Cercle et la Flèche » (Le Chaos en marche, Livre 2), Patrick NESS

  1. je ne lis que très rarement la littérature jeunesse, mais là je dois dire que je suis « alléchée »!!

  2. Cette trilogie est hautement recommandable !

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s