« La Guerre du Bruit » (Le Chaos en marche, Livre 3), Patrick NESS

Avertissement : « La Guerre du Bruit » clôt la trilogie commencée avec « La Voix du couteau » et poursuivie par « Le Cercle et la Flèche », auxquels la présentation ci-dessous se réfère de manière explicite.

La guerre tant redoutée par Todd et Viola mais souhaitée par le Maire s’est déclenchée. Elle fait exploser au grand jour les divers conflits d’intérêts et certaines parties prenantes sont prêtes à tout pour l’emporter, sans craindre de mettre en péril la planète elle-même.
Pris dans sa fureur, Viola et Todd, une fois de plus, essaient de concilier les sentiments qu’ils portent à l’autre et ce qu’ils pensent être le bien commun.
De son côté, le Retour , que le Ciel a placé sous sa protection, continue à nourrir à l’égard de Todd un terrible ressentiment…

Ce tome porte bien son nom puisqu’il y est, avant tout, question de guerre. Une guerre qui n’en finit pas de connaître rebondissements sur rebondissements, dans une spirale dont on ne peut que craindre qu’elle devienne fatale. La focalisation sur ce conflit n’est pas ce qui m’a le plus intéressée. Pourtant, l’auteur prend soin de toujours asseoir les prises de positions successives des différents protagonistes sur l’analyse de leurs réflexions, lesquelles ne peuvent que susciter les nôtres, car elles confrontent en permanence l’individu à son environnement. Mais, dans la mécanique de son fonctionnement, j’ai trouvé à cette guerre et à ses développements un côté répétitif et, même si ma lecture de ce tome fut aisée car le rythme est soutenu, cela joue sur mon appréciation d’ensemble, moins bonne que celle des précédents tomes.
En revanche, j’ai beaucoup apprécié tout ce qui concernait le Ciel et le Retour, dont les voix croisent régulièrement celles de Viola et Todd dans la trame du récit dont ils sont tous les narrateurs. Ce sont même eux qui ont le plus retenu mon attention, davantage que Todd et Viola, dont les réactions m’ont parfois lassée. Le flux des pensées du Retour, les paroles du Ciel, témoins pour le second de ses certitudes et pour le premier de ses désarrois, s’avèrent d’une grande sensibilité et d’une réelle profondeur. Et j’aime énormément l’idée, prolongée dans ses incidences concrètes au point d’en devenir tout à fait crédible, d’une connexion des êtres au sein d’une Voix unique mais tenant compte de chacun, écho d’une terre-planète.

Dans le fracas des armes, « La Guerre du bruit » clôt (de manière non convenue) une trilogie puissante et hors du commun, dont je recommande la lecture.

« La Guerre du bruit » (Le Chaos en marche, Livre 3), de Patrick NESS
Editions Gallimard Jeunesse (509 p)
Paru en avril 2011

Pour la trilogie « Le Chaos en marche »

D’autres avis chez : Theoma , Lael

2 commentaires sur “« La Guerre du Bruit » (Le Chaos en marche, Livre 3), Patrick NESS

Ajouter un commentaire

  1. Un livre magnifique qui m’a fait réfléchir, j’ai rit, j’ai eu peur, j’ai pleuré et j’ai était heureuse.
    La fin de cette trilogie est.. magique tout simplement

Pour commenter, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑